Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rabbah étale sa réforme devant la presse : La montagne accouche d’une souris




Rabbah étale sa réforme devant la presse : La montagne accouche d’une souris
Beaucoup de bruit pour rien. C’est le moins que l’on puisse dire de la conférence de presse tenue ce vendredi à Rabat par Aziz Rabbah, ministre de  l’Equipement et du Transport. Trop de bruit pour annoncer ce que sait déjà  tout un chacun: «La réforme du secteur du transport et de l’exploitation des carrières» est fin prête et sera mise sur les rails incessamment. Beaucoup de choses ont été dites et nous restons dans l’expectative. Le temps apportera  des réponses.
En attendant, M. Rabbah a rappelé que le gouvernement Benkirane par-delà de la lutte contre la prévarication dont il a fait son cheval de bataille, tend également à réaliser des réformes. C’est dans ce cadre que s’inscrit la présente restructuration du système du transport et l’exploitation des carrières qui vise à donner un nouveau souffle à l’investissement et à instaurer un esprit de compétitivité, comme l’a souligné M. Rabbah. Toutes les initiatives seront entreprises dans la continuité  et surtout dans les cadres d’une approche participative. Il va sans dire que les intérêts de tous les intervenants seront préservés, à savoir les citoyens, les investisseurs et les professionnels. Bien évidemment tout sera entrepris dans un esprit de dialogue permanent  avec le Conseil national du transport.
C’est un secret de Polichinelle que d’affirmer qu’une grande  anarchie sévit dans le secteur du transport des voyageurs. Quelques chiffres avancés en attestent. Ainsi il s’avère que 24% des autorisations accordées ne sont pas exploitées et que 48% des professionnels ne disposent même pas d’autorisation. Tout cela fait désordre. Afin de mieux  réglementer le secteur,   la procédure des appels d’offres  est  instaurée. « C’est donc la compétitivité qui sera de mise à partir de ce jour » comme l’a souligné le ministre. Plus encore, les propriétaires des moyens de transport seront obligés d’établir des contrats types avec les chauffeurs. Mais qu’en est-il des droits acquis ? Pendant une période de transition s’étalant sur trois ans, c’est le statu quo en attendant une adaptation progressive.  Pour ce qui est du transport rural, touristique, scolaire, ou des employés, la procédure de cahiers des charges est établie.
Par ailleurs, Rabbah est revenu sur la polémique qui a suivi la publication de la liste des bénéficiaires des agréments du transport des voyageurs. L’occasion pour lui d’expliquer qu’une telle initiative avait un but pédagogique et politique. Pour lui, c’est d’abord un message de transparence. «Tous ceux qui travaillent dans le domaine public doivent être connus», a-t-il expliqué. Sinon tout un chacun se sent coupable.
Il va sans dire qu’on ne peut parler d’une éventuelle réforme sans évoquer  la sécurité routière. A ce sujet, le ministre a insisté sur l’importance de la sensibilisation et de la communication à travers la multiplication des campagnes voire des contrôles. Des investissements conséquents aussi bien dans les ressources humaines que dans la logistique sont également prévus.  L’autre chantier  ouvert et où beaucoup de  défis sont à relever est celui des carrières. Le ministre se veut rassurant et indique que la liste des bénéficiaires est fin prête ainsi que le projet de loi. La publication est de ce fait imminente. Cette transparence sera à même d’encourager les éventuels investisseurs dans le secteur. «Quiconque voudrait investir dans les carrières est le bienvenu» a même déclaré le ministre. Mais encore faut-il  que certaines conditions soient respectées notamment la préservation de l’environnement.  Les procédures de déclaration tiennent lieu d’autorisation, et ce conformément à un cahier des charges établi auparavant par le ministère. Le paiement d’une caution bancaire sera à même de réglementer le secteur.

Nezha Mounir
Samedi 3 Novembre 2012

Lu 969 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs