Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rabat planche sur son devenir : Fathallah Oualalou demande la révision du système fiscal




Pour que la ville  de Rabat, capitale du Royaume, puisse assumer toutes ses responsabilités sur les plans administratif, culturel, environnemental et de services dans un cadre compétitif, le législateur marocain et toutes les parties concernées doivent revoir et réformer le système fiscal dans le sens d’imposer un impôt spécifique à l’ensemble des départements ministériels et  établissements publics vu que l’activité principale de Rabat est à caractère administratif.  C’est ce qu’a déclaré le maire de la ville de Rabat à l’ouverture  du colloque « Consultation de la ville » qui s’est tenu vendredi et samedi derniers.
Selon les initiateurs de cet événement,  ce colloque a été  l’occasion  pour présenter l’étude relative  au  projet de plan de développement communal de Rabat et entamer le débat avec les citoyens à travers des ateliers tenus à cet effet.  
Il a souligné également que la bonne gouvernance exige d’un côté la maîtrise rationnelle des  dépenses et de l’autre, le développement des ressources afin de concrétiser tous les objectifs et les projets de développement et partant répondre aux attentes et aux ambitions des habitants de la capitale administrative et de ses environs.
Pour accompagner les grands chantiers et promouvoir les investissements,  Rabat est appelée aujourd’hui plus que jamais à diversifier ses ressources financières, a-t-il ajouté. Outre son statut de capitale du Royaume, Fathallah Oualalou a tenu à rappeler que Rabat est aussi la capitale de la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaër qui va englober prochainement tout le Gharb dont Kénitra, Skhirat et Témara.
En dépit des grands chantiers lancés dans la capitale, Fathallah Oualalou  a fait savoir que plusieurs secteurs  tels que l’habitat, les transports, la voirie urbaine, l’assainissement liquide et solide, entre autres, connaissent de nombreux problèmes.
Pour sa part, Nabil Benabdellah, ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Politique de la ville  a souligné que cette «Consultation de la ville» interpelle directement son département, dont les attributions portent désormais sur la gouvernance de la ville dans l’objectif d’assurer davantage de convergence et de complémentarité entre les différents plans de développement de l’espace urbain et d’harmoniser les interventions.
Tout en indiquant que le plan communal de développement de Rabat devra lui donner l’opportunité de valoriser ses potentialités et les atouts dont elle dispose, Benabdellah a signalé que ce plan constitue un cadre approprié pour une meilleure programmation des objectifs, devant être pris en compte dans les autres documents d’urbanisme (plans d’aménagement, schéma directeurs, etc.)

LARBI BOUHAMIDA
Mardi 14 Février 2012

Lu 763 fois


1.Posté par Driss le 14/02/2012 11:31
Rabat, une ville-capitale dépotoir ! réforme ou pas de la fiscalité, la ville-souk avance à pas de géant pour atteindre bientôt les portes de l'hémicycle ! à bon entendeur...!

2.Posté par Driss le 14/02/2012 11:45
et puis sur la question des stationnements en ville, qu'attend-on pour nettoyer ce secteur de l'anarchie qui y règne par le fait de ces pseudo-gardiens de voitures, blouse bleue, gilet fluorescent et sifflet de policier en apparat, qui font la pluie et le beau temps dans les espaces de stationnement ? Leur nocivité va plus loin encore lorsqu'ils se permettent, dès que les contrôleurs de la mairie tournent le dos, d'arracher les tickets de verbalisation des pare-brises des véhicules non en règle avec les horodateurs, pour montrer bonne figure auprès des propriétaires desdits véhicules et pouvoir ainsi leur soutirer quelques dirhams pour leur "bon" travail de gardiennage. S'ils savaient les pauvres les dessous des cartes !

3.Posté par khalid le 22/02/2012 11:24
Et c'est pour quand ce fameux plan d'amenagement dont on parle de plus de 20 ans !!!! faites un petit tour Mr. Le maire du cote de Akkari et vous verrez tres bien de quoi je parle......

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs