Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rabat participera au briefing des donateurs pour les populations des camps de Tindouf




R

Le Maroc prendra part au briefing des donateurs que le Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) compte convoquer en faveur des populations séquestrées dans les camps de Tindouf, a affirmé, vendredi à l’ONU, l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale.
“Nous allons y participer”, a-t-il déclaré à la presse, suite à l’adoption par le Conseil de sécurité de la résolution 2285 prorogeant d’un an le mandat de la MINURSO jusqu’au 30 avril 2017, et qui indique que le HCR organisera à Genève un briefing des donateurs. 
La participation marocaine se justifie de prime abord par le fait qu’il s’agit de “Marocains séquestrés dans les camps de Tindouf”, a expliqué M. Hilale, ajoutant que c’est également “parce nous contribuons volontairement au budget du HCR à hauteur d’un million de dollars par an”. 
Le briefing de Genève offre aussi l’occasion de poser “de manière claire et nette” la question du recensement des séquestrés de Tindouf, qui constitue un “impératif”, a souligné M. Hilale, car “on ne peut pas demander à la communauté internationale de continuer à financer des camps dont on ne connaît pas qui est dedans, et sans tenir compte du fait que les besoins sont différenciés en termes de genre et d’âge”. 
Il conviendra aussi de poser la question de la comptabilité, a ajouté le diplomate marocain, rappelant, à cet égard, que le Parlement européen avait adopté en avril 2015 une résolution exigeant que des comptes soient demandés à tous ceux qui ont détourné les fonds “aussi bien parmi les responsables du Croissant-Rouge algérien que parmi ceux du Polisario”.
La résolution du Parlement européen, qui fait suite au rapport de l’Office anti-fraude de l’Union européenne (OLAF), mais également à ceux du Programme alimentaire mondial et du HCR, demande que les responsables de ces détournements soient traduits en justice, a rappelé M. Hilale, déplorant que cette demande ait été purement et simplement ignorée par les autorités algériennes. 
M. Hilale a, par ailleurs, fait observer que le Conseil de sécurité a appelé, pour la cinquième fois dans sa résolution adoptée vendredi, au recensement des populations des camps de Tindouf.

Libé
Lundi 2 Mai 2016

Lu 532 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs