Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rabat lorgne les modèles de fonctionnement des marchés de gros de Madrid




Une délégation de la région de Rabat conduite par le président de la commune urbaine de la capitale du Royaume, Fathallah Oualalou, a effectué récemment une visite à Madrid pour explorer les modèles de gestion et de fonctionnement des marchés de gros de la capitale espagnole plus connus par “Mercamadrid”.
 Cette visite, initiée en coordination avec l'Ambassade du Maroc en Espagne, vise à s'inspirer du modèle de gestion des marchés de gros de fruits et légumes en Espagne dans l'objectif de créer un pôle agroalimentaire dans la région de Rabat, et ce dans le cadre  du programme intégré de développement de la capitale 2014-2018, baptisé "Rabat ville lumière, capitale culturelle du Maroc", lancé le 11 mai dernier par SM le Roi Mohammed VI. Ainsi, les membres de la délégation ont visité, jeudi, le marché de gros de Madrid où ils ont suivi une présentation sur le fonctionnement et l'organisation institutionnelle de cette structure importante qui assure l'approvisionnement en fruits et légumes de la communauté autonome de Madrid.
 La délégation, composée de représentants des communes urbaines relevant des préfectures de Salé, Témara et de la commune de Rabat, a tenu également, vendredi, une réunion avec le président et les responsables du marché central des poissons de Madrid (Mercasa), lors de laquelle des explications détaillées lui ont été fournies sur le fonctionnement quotidien et institutionnel de ce marché.
 Cette visite fait suite à celle effectuée en février 2014 par le ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, au marché de gros de Madrid pour s'informer des modèles réussis de gestion des marchés de gros en Espagne, un pays qui a mené une importante réforme dans ce domaine avec des résultats notables.
 La gestion des marchés de gros en Espagne est largement fondée sur des modalités opérationnelles basées sur l'externalisation. Le pays ibérique compte actuellement 23 marchés de gros affichant un chiffre d'affaires annuel dépassant les 40 milliards de dirhams.
 A noter que le Maroc a élaboré un projet de réforme ambitieux ciblant les marchés de gros de fruits et légumes.

Mardi 14 Juillet 2015

Lu 655 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs