Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rabat abrite le “Sommet Maroc 2013”

Les atouts économiques, politiques et sociaux du Royaume au menu




Rabat abrite le “Sommet Maroc 2013”
Les atouts économiques et les opportunités d’investissement qu’offre le Maroc dans différents secteurs ont été largement présentés, mardi à Rabat, dans le cadre du «Sommet Maroc 2013», une rencontre de trois jours qui réunit décideurs et investisseurs issus d’une vingtaine de pays de quatre continents.
«En termes d’investissements, le Maroc est une destination très importante dans la mesure où le Royaume a pu maintenir un environnement macro-économique stable», a relevé le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, dans une déclaration à la MAP en marge de sa participation à l’ouverture des travaux de ce sommet, qui ambitionne de créer une plate-forme regroupant, notamment, des investisseurs internationaux, des leaders de l’industrie, des décideurs et des experts juridiques du monde entier en vue de débattre et de connaître de près le potentiel que recèle le Maroc.
Pendant des années, le Maroc a pu maîtriser le déficit budgétaire ainsi que l’inflation et le taux de l’endettement, a-t-il fait savoir, en se félicitant de la stabilité dont jouit le Royaume, grâce aux différentes réformes engagées depuis une douzaine d’années sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI.
Au volet politique, le ministre a estimé que le Maroc constitue une «Success Story» dans une conjoncture économique mondiale difficile. En dépit des troubles qui affectent les économies mondiales et celles des pays arabes en particulier, le Maroc a su se démarquer comme un modèle sur les plans de la législation, de la sécurité et de l’attractivité pour les investissements.
Depuis plus d’une dizaine d’années, le Royaume a fait preuve d‘une certaine stabilité macroéconomique, qui s’est traduite par une transformation profonde de ses structures et un progrès significatif de sa compétitivité dans un contexte international mouvementé et versatile. Avec une croissance de 3 à 5%, le Royaume compte sur une stratégie cohérente et harmonieuse pour accompagner sa vision à long terme, mise en place depuis l’an 2000, précise-t-on.
M. Haddad, qui a présenté un exposé sur les réalisations du Royaume dans le domaine de l’investissement, du développement des affaires, de l’éducation et du tourisme, a d’emblée fait savoir que «le Maroc jouit de la confiance d’un nombre croissant d’investisseurs étrangers grâce à sa stabilité économique, politique et sociale», citant, dans ce sens, la place de choix qu’occupe le Royaume en tant que «l’une des destinations les plus prisées des investisseurs en Afrique».

Libé
Jeudi 21 Novembre 2013

Lu 713 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs