Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rabat abrite la conférence régionale pour le renforcement de la sécurité des frontières entre les pays du Sahel et du Maghreb

La percée diplomatique du Maroc n’est pas faite pour plaire au voisin de l’Est




Rabat abrite la conférence régionale pour le renforcement de la sécurité des frontières entre les pays du Sahel et du Maghreb
Le Maroc devient de plus en plus un acteur principal dans la région du Sahel. Depuis plus d’une décennie, le Maroc ne cesse de gagner du terrain en Afrique en adoptant une nouvelle stratégie à l’égard des pays subsahariens et notamment ceux de la région du Sahel. «Nous exhortons notre diplomatie à accompagner assidûment cette orientation, par le développement de nos relations bilatérales avec les pays subsahariens, par une contribution efficace aux actions de la Communauté des Etats sahélo-sahariens, CEN-SAD, notamment à la définition des nouvelles missions dévolues à ce rassemblement, ou encore par le renforcement de nos relations avec les organisations sous régionales africaines, en particulier les organisations d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale», avait déclaré S.M le Roi Mohammed VI dans son message adressé à la première conférence des ambassadeurs du Maroc organisée le 30 août dernier par le ministère des Affaires étrangères.
Les Algériens ne voient pas d’un bon œil ce retour en force de la diplomatie marocaine en Afrique et plus spécialement dans la région du Sahel. Les caciques du régime algérien ont tenté depuis les années 70 du siècle dernier de couper le Maroc de ses racines africaines quand ils ont réussi à faire admettre une entité tout aussi insignifiante que fantoche au sein de l’Organisation de l’union africaine. Mais depuis, les donnes ont totalement changé. Plusieurs éléments le confirment. Les multiples visites Royales dans divers pays africains, dont la dernière en date au Mali pour assister à l’investiture du nouveau président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, y sont assurément pour beaucoup. Le Maroc est par ailleurs devenu le premier investisseur en Afrique de l’Ouest. C’est dans ce contexte-là qu’il faut inscrire l’organisation par le Maroc, le 14 du mois courant, d’«une conférence régionale pour le renforcement de la sécurité des frontières entre les pays du Sahel et du Maghreb». Le Royaume accueillera, par ailleurs, en 2014 le sommet de la Communauté des Etats sahélo-sahariens (CEN-SAD).
Bref, le Maroc a gagné ces dernières années du terrain en Afrique. Cela n’a apparemment pas échappé aux Algériens. Quelques commentaires de la presse algérienne peuvent l’attester comme c’est le cas de ce commentaire publié dans le quotidien algérien «Liberté», le lundi 28 octobre dernier : «Pratiquement absente pendant près d’une décennie, l’Algérie revient sur la scène diplomatique au Sahel, une région très importante pour la sécurité de ses frontières méridionales en cette période où le trafic en tous genres, particulièrement celui des armes, menace la stabilité de la région. Le vide laissé par Alger a été mis à profit par des puissances occidentales, particulièrement la France, mais également par d’autres pays, qui ne font forcément pas partie de la région, à l’instar du Maroc, pour se replacer alors qu’il n’est même pas membre de l’Union africaine, seule habilitée à gérer les conflits continentaux».
Il s’agit là, à n’en pas douter, d’un aveu d’échec. Ladite publication ne fait que refléter le sentiment d’une déception trop amère et d’un malaise qui se fait désormais constant.
Ne vaudrait-il pas mieux pour les gouvernants algériens de revoir les choses tout autrement en optant pour une stratégie de coopération et de bon voisinage? Mais pour en arriver là, il faudrait peut-être qu’ils se résignent à se débarrasser de leurs rêves hégémoniques.

Mourad Tabet
Jeudi 7 Novembre 2013

Lu 1062 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs