Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Quinze athlètes représentent le Maroc aux Mondiaux de Londres

Objectif : Faire mieux qu’à Pékin




Après les Jeux de la Francophonie, place aux choses sérieuses pour les athlètes marocains qui seront engagés dans ces 16èmes championnats du monde d’athlétisme dont le coup d’envoi sera donné ce vendredi à Londres.
Pour cette édition 2017, le choix de la direction technique nationale a porté sur 15 athlètes qui auront à concourir dans six épreuves. Selon le calendrier des compétitions, l’honneur d’ouvrir le bal, le 4 de ce mois, échoira à Malika Akkaoui et Rabab Arafi, retenues pour courir le 1500 m. Le lendemain, ce sont Brahim Akachab, Fouad El Kaam et Abdelâti Iguider qui seront alignés au 1er tour du 1500 m, tout comme Abdelaati El Guess et Mostafa Ismaili qui disputeront le double tour de piste (800 m).
Le 6 dudit mois verra l’entame du 3000 m steeple avec comme représentants des couleurs nationales Soufiane El Bakkali, Hicham Sigueni et Mohamed Tindoufy, alors que le 9 août, ce sera au tour de Soufiyane Bouqantar et Brahim Kaazouzi de faire leur entrée en lice sur 5000 m. Quant au marathon, prévu dimanche 6 août, c’est Réda El Arabi Mohamed qui sera sur la ligne de départ.
Pour ce qui est des épreuves techniques, le Maroc sera représenté uniquement par Yahya Berrabah qui disputera vendredi prochain le saut en longueur.
Pour rappel, Abdelaati Iguider est le dernier athlète marocain à avoir remporté une médaille aux Mondiaux. C’était lors de la précédente édition à Pékin lorsqu’il a ravi le bronze de l’épreuve du 1500 m.
A Londres 2017, la tâche sera beaucoup plus ardue mais les athlètes sélectionnés entretiennent l’espoir légitime de faire bonne figure et d’essayer d’étoffer le palmarès de l’athlétisme national. Sachant qu’après 15 éditions des Mondiaux, le Maroc compte jusqu’ici 28 médailles dont 10 en or, 11 en argent et 7 en bronze. La moisson la plus prolifique a été à Séville en 1999  avec cinq podiums, alors que les sorties bredouilles ont été enregistrées lors des Mondiaux de Stuttgart en 1993, de Berlin en 2009, de Daegu en 2011 et de Moscou en 2013. Quant au champion qui figure parmi les plus titrés, c’est Hicham El Guerrouj avec 6 médailles dont 4 en or et 2 en argent.
Il y a lieu de souligner que les Mondiaux de Londres constituent l’évènement sportif majeur de la saison estivale, avec au programme 48 épreuves (24 féminines et autant masculines). Les organisateurs s’attendent à un grand afflux du public et d’après le site de L’Equipe, plus de 650.000 billets ont déjà trouvé preneurs sachant que la soirée d’ouverture se déroulera à guichets fermés. Et rien pour ce week-end, plus de 400.000 tickets ont été vendus et le moment fort sera la dernière apparition du Jamaïcain Usain Bolt sur 100 m qui avait annoncé que sa retraite sera juste après ses Mondiaux.
Le directeur de ces championnats du monde, Niels de Vos, a fait savoir dans un communiqué relayé par ledit site que «pour ceux qui ont manqué les Jeux olympiques ou paralympiques de Londres 2012, c'est vraiment la meilleure chance de revoir le stade dans cette forme-là».

Mohamed Bouarab
Mercredi 2 Août 2017

Lu 915 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs