Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Quel avenir pour le sport dans le Rif oriental ?




Quel avenir pour le sport dans le Rif oriental ?
Le sport est au cœur de la régionalisation élargie, grâce à l'impulsion de S.M. le Roi Mohammed VI qui veut faire du Maroc une nation de sport. L'infrastructure sportive connaît une évolution remarquable au niveau national, et a pu en peu de temps se doter de grands stades de football aux standards internationaux. D’autant que le Maroc devra accueillir en 2015 la Coupe d’Afrique des nations, un événement de grande envergure en faveur de sa candidature pour la Coupe du monde de 2026. 
Ainsi, le Royaume continue de renforcer ses infrastructures sportives avec leur mise à niveau et la réalisation de nouveaux projets, dans le cadre d'un partenariat fructueux entre les collectivités locales, l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) et le ministère de la Jeunesse et des Sports. La gestion des infrastructures sportives a été confiée à la Sonarges (Société nationale de réalisation et de gestion des stades) qui accompagne la politique de l'Etat dans l'aménagement et le développement des infrastructures sportives. Elle gère les grands stades en cours de construction et aménage le foncier à leurs alentours. 
Dans ce cadre, que ce fut dur pour les Nadoris d'obtenir le droit de construction d’un complexe sportif de grande envergure. Avec l'ouverture prochaine du nouveau stade de Nador, un magnifique écrin flambant neuf, de plus de 40.000 places, qui bénéficiera en outre, d’une piste d'athlétisme étalé sur une superficie globale de 13.250 m². C'est un vrai projet ambitieux pour le sport dans la région avec un budget de plus de 250 millions de DH. Cette initiative a été, évidemment, bien accueillie par la famille footballistique dans toute la région,  lors de l’annonce du projet. 
A ce sujet, la passion exacerbée des supporters nadoris pour le football n'est plus à prouver, et nul ne doute que la nouvelle enceinte profitera au football dans la province de Nador, du moins aux deux clubs qui réussiront à se développer grâce à leurs nouvelles infrastructures. L'absence de grands clubs pour en devenir l'hôte ne fut pas un frein à sa désignation, la province ayant un besoin impérieux d'un grand stade à la hauteur des projets lancés par S.M. le Roi Mohammed VI comme le projet Marchica-Med et le port West-Med. En effet, l'enceinte la plus proche de ce dernier, se trouve à plus de 300 km! 
On peut ainsi trouver légitime de mener une politique d'aménagement urbain via la construction de grandes installations sportives, mais un certain scepticisme s’est installé par la suite en raison du retard accusé dans le lancement des chantiers, par le gouvernement, sans se soucier du confort des joueurs et de la jeunesse sportive. Il est nécessaire de se mobiliser pour offrir aux joueurs de football de Nador, des conditions de jeu dignes notamment l’équipement d’urgence du stade municipal (datant du début du siècle) d’une pelouse synthétique pour le remettre à niveau et mettre fin aux bains de boue. 
En effet, le stade municipal de Nador, l'enceinte du Hilal Nador ainsi que celle du Fath, n’est plus en mesure de répondre aux attentes des différentes équipes depuis plusieurs décennies. Ce stade qui date de l’époque coloniale, est aujourd’hui dans un état bien pitoyable, bien délabré et fait face à un manque flagrant de réaménagement puisqu’il ressemble à un marécage envahi par des coulées d'eau et de boue en hiver et des nuages de poussière en été. 
La province de Nador, à l'instar des autres régions du Maroc, ne connaît malheureusement pas de développement de ses infrastructures sportives, pour accompagner son développement démographique et offrir à sa jeunesse des conditions d'épanouissement. A savoir que la province comporte 10 villes : 7 municipalités (Nador, Zeghanghane, Bni Ansar, Al Aaroui, Zaïo, Selouane et Ras El Ma) et 3 centres urbains : Ihddaden, Bni Chiker et Tiztoutine. La province s’étend sur une façade méditerranéenne de 153 km, et s’étale sur une superficie de 3 263 km². Elle compte une population d’environ 630.000 habitants, dont 65% en milieu urbain et 30% en milieu rural. A peine un quart de la population de la région de l’Oriental (environ 2 millions d’habitants) et une superficie presque de 4% de celle de la région de l'Oriental (82.820 km2), la province de Nador contribue au tiers des investissements déployés et au tiers des emplois créés dans l’Oriental. Elle dispose de bonnes potentialités agricoles, touristiques, industrielles en plus des facilités pour développer l’investissement. 
De ce fait, un vrai stade de football est indispensable pour les clubs de football et sportifs de Nador. En plus, un stade n'est pas simplement un lieu de rassemblement des amoureux de ce sport, mais également le reflet d’une puissance économique. Dans tous les cas de figure, le manque aujourd’hui d’enceintes sportives et de ressources humaines sont, à coup sûr, désastreuses pour le football à Nador qui fait face à un manque flagrant d’infrastructures sportives. Par conséquent, la maintenance et l’entretien des infrastructures sportives existantes ainsi que la construction d'un stade de football semblent aujourd’hui inéluctables. 


Potentialités

- Position géographique stratégique à 2h de vol des principales capitales européennes;
- Climat, nature, culture, histoire et patrimoine,
- Fort taux d'urbanisation de 65% en 2004 contre 55,1% au niveau national,
- Potentiel humain basé sur une population jeune et dynamique,
- Emplacement économique doublement frontalier (Enclave de Mellilia et l’Europe),
- Disponibilité d’une banque foncière de l’Etat, mobilisable au profit des investisseurs selon les procédures et formalités en vigueur;
- Infrastructures, logistiques et liaisons directes avec les marchés régionaux et internationaux;
- Accès à plus de 600 millions de consommateurs de la Méditerranée.


Par Mohamed Ahnani
Jeudi 27 Mars 2014

Lu 1257 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs