Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Quatre membres d'Al-Qaïda tués au Yémen




Quatre membres d'Al-Qaïda tués au Yémen
Quatre membres présumés d'Al-Qaïda ont été tués dans une attaque de drone contre leur véhicule dans le centre du Yémen, a indiqué mercredi un responsable des services de sécurité.
Par ailleurs, à Aden (sud), un officier de la marine a été abattu dans la nuit par des hommes armés dans un quartier où sévissent des jihadistes, selon des sources sécuritaires.
 L'attaque de drone a eu lieu mardi soir dans une région située entre la province de Baïda, contrôlée par les rebelles chiites Houthis, et celle de Chabwa, reconquise l'été dernier par les forces progouvernementales, a indiqué le responsable.
Le drone a pris pour cible un véhicule et tué ses quatre occupants, "des membres d'Al-Qaïda", a dit ce responsable.
 Seuls les Etats-Unis disposent de drones dans la Péninsule arabique et les attaques de ce type n'ont pas cessé au Yémen en dépit de la guerre entre rebelles Houthis et forces progouvernementales soutenues par une coalition militaire arabe conduite par Ryad.
 Al-Qaïda a profité du chaos créé par l'escalade du conflit yéménite en mars pour s'emparer le mois suivant de Moukalla, capitale de la vaste province du Hadramout (sud-est) et berceau de la famille de feu Oussama Ben Laden, fondateur du réseau jihadiste sunnite.
 Al-Qaïda, bien implanté depuis des années dans la région, cherche à reconquérir la province voisine d'Abyane pour assurer une ligne de ravitaillement entre Moukalla et Aden, deuxième ville du Yémen, où ses combattants sont de plus en plus présents, selon des sources militaires.
 Les Etats-Unis considèrent Al-Qaïda au Yémen comme la branche la plus dangereuse du réseau.
 Les jihadistes d'Al-Qaïda sont désormais concurrencés au Yémen par ceux du groupe Etat islamique (EI) qui a revendiqué depuis mars une série d'attentats sanglants contre des mosquées chiites et, plus récemment, contre le siège provisoire du gouvernement, des bâtiments de la coalition arabe et le gouverneur d'Aden.
 Dans la nuit de mardi à mercredi, un officier de la marine yéménite a été tué par balle à Aden par des hommes armés, ont indiqué à l'AFP des sources de services de sécurité.
 Le commandant Jalal al-Awbali a été mortellement touché par des tirs d'inconnus alors qu'il circulait au volant de sa voiture à Dar Saad, un grand quartier d'Aden, ont ajouté ces sources, précisant que les assaillants ont réussi à prendre la fuite.
Dar Saad est l'un des quartiers où sévissent des jihadistes qui s'attaquent souvent à des symboles de l'Etat, comme des militaires, des policiers ou des juges.

Jeudi 24 Décembre 2015

Lu 644 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs