Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Quand les stars se clashent : Abdellatif Kechiche vs Léa Seydoux




Quand les stars se clashent : Abdellatif Kechiche vs Léa Seydoux
Les hostilités sont officiellement ouvertes ! Après les déclarations de Léa Seydoux à l’encontre d’Abdellatif Kechiche, le réalisateur réplique dans une interview réalisée par Canal+.
Elle est loin, l’époque de la Palme d’Or et de ses embrassades. Début de semaine, Léa Seydoux et sa partenaire dans La Vie d’Adèle, Adèle Exarchopoulos, s’en prenaient au réalisateur du film Abdellatif Kechiche. Ce qu’elles dénonçaient ? Les méthodes et exigences du cinéaste, ainsi qu’une tendance à la violence dans son relationnel.
‘Abdel était tout le temps en train de chercher, comme s’il ne savait pas lui-même ce qu’il voulait’, expliquait-elle au Daily Beast. ‘Après 100 prises de la rencontre entre les deux filles, on a été prises d’un fou rire qu’il n’a pas supporté. Il était tellement énervé qu’il a jeté son moniteur de l’autre côté de la rue en criant qu’il ne pouvait pas travailler dans ces conditions.’
Le correspondant du groupe Canal + basé à Los Angeles, Ramzy Malouk, s’est chargé de récupérer les réactions de Kechiche, et en a publié quelques extraits sur son compte Twitter : ‘On ne vient pas faire la promo à Los Angeles quand on a un problème avec le réalisateur’, commente-t-il. ‘Si Léa n’était pas née dans le coton (Léa Seydoux est la petite-fille de Jérôme Seydoux, le président de Pathé, et nièce de Nicolas Seydoux, PDG de Gaumont), elle n’aurait jamais dit cela. (…) Léa n’était pas capable d’entrer dans le rôle. J’ai rallongé le tournage pour elle. (….) Léa Seydoux fait partie d’un système qui ne veut pas de moi car je dérange. (…) Les ouvriers souffrent, pas les actrices adulées qui vont sur les tapis rouges.’
Aussitôt, Léa Seydoux a répondu et Ramzy Malouk a continué de faire le pigeon voyageur sur son Twitter. ‘Je n’ai pas critiqué Abdellatif Kechiche. J’ai parlé de son approche. On ne travaillera plus ensemble. (…) Ma famille ne m’a jamais aidée. Qu’on arrête de parler de privilèges.’

Libé
Mercredi 23 Octobre 2013

Lu 291 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs