Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Quand les créateurs de Tafilalet s’invitent à Rabat




Quand les créateurs de Tafilalet s’invitent à Rabat
Une soirée des plus belles, des plus riches et des plus variées. La Bibliothèque nationale a vibré jeudi dernier, aux rythmes de poèmes, en langues arabe et amazighe, chants de Melhoun,  nouvelles et œuvres d’arts plastiques. Les artistes de la région de Tafilalet s’étaient déplacés à Rabat pour exposer leurs créations aux passionnés des lettres et de la musique dans la capitale. La section d’Errachidia de l’Union des écrivains du Maroc (UEM) ne s’est pas contentée de publier les premières parutions de quatorze créateurs, mais a tenu à les faire connaître, en organisant cette cérémonie. «Beaucoup de créateurs n’avaient pas les moyens de présenter leurs œuvres, l’UEM a bien voulu prendre en charge la parution de ces travaux, en plus de les présenter ailleurs, et plus précisément à Rabat, devant un parterre d’intellectuels», a indiqué Said Karimi, président de l’UEM-section d’Errachidia.
Un seul territoire avec des expressions plurielles. Tafilalet étant un berceau de multiples civilisations. Les créations reflétaient grandement cette réalité. Amazighs, arabes et descendants des anciens subsahariens venus dans le cadre du négoce tripartite, tous s’inspirent certes du cadre climatique, géographique, culturel métisse, mais aussi de leurs langues d’expression. La récolte littéraire, résultat d’un concours et d’une sélection, a été d’une telle richesse que toutes les cultures de la région se trouvaient représentées.
Outre des invités de marque tels que les intellectuels Hassan Aourid, Ahmed Assid, Meryem Demnati, Ahmed Zahid, Abderrahim El Allam… “la présence” la plus remarquée aura été celle de l’artiste défunt Mbarek Oularbi qui a constitué la matière de plusieurs créations littéraires. Le meilleur chanteur amazigh de l’année 2010 a même été l’objet d’un hommage posthume rendu par l’UEM, à travers la publication d’un livre compilant ses poèmes et les paroles de ses chansons, ainsi que ses toiles et des témoignages et poèmes dédiés à l’artiste.
Après avoir passé en revue les différentes créations, l’assistance a été enchantée par la lecture de poèmes, mais aussi par des chants de Melhoun, interprétés par Moulay Mustapha Abdessamiâ El Alaoui, qui a lui-même conçu un livre sur cet art sublime, et Driss Ben Lbouazzaoui, artiste et professeur de musique à Errachidia.  Parmi les quatorze livres, l’on trouve certains signés par de jeunes créateurs dont Abdelkrim Chiahni, Hamid Ouzza, Mustapha Bensayen, Redouan Bediar, Hamid Hejja et Abdelhakim Bakki, Driss Ben Lbouazzaoui, Lahcen et Johana Mahmoudi, Abderrahim Salili, Nezha Kahili, en plus d’un livre posthume sur le défunt créateur Mbarek Oularbi, dit Nba. Il a été également question de créations de vétérans tels Mohamed Chaker, Lahcen Mesouab et Moulay Mustapha Abdessamiâ El Alaoui.
 « Nous espérons poursuivre cette tradition, afin d’encourager la jeunesse à produire dans différentes champs de création, et de mettre en place un espace public culturel dans une région riche en potentialités », a souligné  l’écrivain d’expression française, Moha Souag, membre de l’UEM et natif de la région. Par ailleurs, l’opportunité a été saisie pour présenter de nouveau les trois tomes de l’important ouvrage réalisé par un collectif de chercheurs de la région sur le « Patrimoine oral de Tafilalet, les types et les composantes », mis en œuvre sous la supervision des écrivains Said Karimi, Zayd Ouchna et Moha Souag. Le satisfecit était général, tellement l’échange culturel était fructueux. Une initiative à ériger en tradition.

Mustapha Elouizi
Lundi 26 Décembre 2011

Lu 908 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs