Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Quand le sportif et le social vont de pair




Quand le sportif et le social vont de pair
La première édition du Trail semi-marathon international Atlas Tafraout, placée sous le signe "Le sport au service de la santé", est plus qu'un défi sportif. Cette manifestation se veut aussi, selon ses initiateurs, une occasion de découvrir les richesses naturelles de l'Anti-Atlas et de contribuer à la promotion de la santé par le sport.
Ainsi, l'Association Issafarne a présenté les projets qu'elle a réalisés dans la région de Tafraout, dont la réhabilitation du centre de santé et son équipement, en 2009, de deux unités complémentaires de soins dentaires à la faveur d'un partenariat avec le ministère de la Santé, ainsi que d'une unité de radiologie et d'un laboratoire d'analyses.
Selon le secrétaire général de l'Association, le Dr. Salaheddine El Othmani, cet établissement de santé sera renforcé par la mise en place d'une maternité +Dar Al Oumouma+ devant fournir hébergement et prestations médicales aux femmes enceintes, en provenance des douars avoisinants et qui relèvent administrativement des provinces de Tata, Taroudant, Chtouka Aït Baha et Tiznit.
Il a rappelé que l'Association, qui a organisé sept caravanes médicales dans les régions de Tafraout, a pris acte des besoins des habitants de ses douars et a décidé, de ce fait, de construire une maternité et un projet de santé de proximité.
Le président de l'Association Abderrahmane Ibrahane, a présenté un exposé sur les riches potentialités touristiques de Tafraout (paysages naturels, climat), mettant l'accent sur la valeur ajoutée que pourrait apporter le sport des randonnées, qui attire des touristes et des sportifs du Maroc et d'ailleurs.
Pour ce faire, il a plaidé pour davantage d'intérêt aux infrastructures de Tafarout afin qu'elle puisse servir de point d'attraction touristique capable de drainer des visiteurs et de contribuer, par la même, aux efforts de développement économique, en mettant à profit le tourisme de montagne et de randonnées.
Il a également évoqué une série d'autres réalisations programmées, dont la mise en place d'une zone d'activités économiques et de service, l'équipement des quartiers sous-équipés, l'aménagement d'oued Tafraout, la création d'un espace socio-éducatif et d'un musée de la résistance, en plus d'une piscine semi-olympique.

Libé
Mardi 26 Février 2013

Lu 346 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs