Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Quand le Barça renait de ses cendres l’AC Milan en fait les frais


Exploit de Galatasaray vainqueur en déplacement de Schalke 04



Quand le Barça renait de ses cendres  l’AC Milan en fait les frais
Le FC Barcelone, en mauvaise posture après sa défaite en 8e de finale aller (2-0), s'est qualifié mardi pour les quarts de la Ligue des champions, grâce notamment à Messi, auteur d'un doublé contre l'AC Milan (4-0), tandis que Galatasaray a éliminé Schalke 04 (1-1; 3-2 au retour). Tous les regards au Nou Camp étaient tournés vers le quadruple Ballon d'or Messi, qui avait été inexistant au match aller en Lombardie. Et l'homme aux 40 buts en 27 journées de championnat espagnol, a été, évidemment, au rendez-vous.
Avec un doublé en première période, "la Puce" a montré la voie à ses partenaires. Et Villa puis Alba ont corsé l'addition en seconde période. Mais le Barça a eu toutefois très peur quand la balle du jeune Français Niang (18 ans) a trouvé la base du poteau catalan la minute précédant le deuxième but de l'Argentin. Désormais, "Leo" Messi apparaît en bonne place dans tous les classements historiques des buteurs.
Dans celui en Ligue des champions depuis 1992-1993, à partir de la phase de groupes, "la Puce" dépasse Ruud van Nistelrooy (58 buts contre 56).
Dans celui des buteurs en compétitions de clubs européennes, il égale Thierry Henry et Henrik Larsson avec 59 unités! Le Milan (où Balotelli n'est pas qualifié pour la Ligue des champions) a eu au moins le mérite de ne pas s'en remettre au bon vieux "catenaccio" pour verrouiller son avantage du match aller et a proposé du jeu. Mais en vain.
Une élimination du Barça aurait été un coup de tonnerre: les Catalans n'ont plus connu telle humiliation en 8e de finale de la compétition depuis 2007 (et une désillusion contre Liverpool).
Milan paie au final le départ de ses meilleurs joueurs à l'intersaison (Ibrahimovic et Thiago Silva partis au Paris SG cet été). Dans l'autre affiche de mardi, c'est vers Drogba (Galatasaray), héros de la dernière finale de la Ligue des champions remportée par Chelsea, que les yeux des spectateurs se portaient.
Mais les défenseurs allemands avaient un autre client que l'Ivoirien à surveiller, avec le Turc Burak Yilmaz, qui a inscrit son 8e but en Ligue des champions cette saison, revenant à égalité avec     Cristiano Ronaldo (Real Madrid) en tête du classement des meilleurs artilleurs de la cuvée 2012-2013 de la C1. Et Yilmaz a été aidé par les autres buteurs, Altintop et Bulut. Schalke, privé de Huntelaar, blessé, ne pouvait pas rivaliser.
Barcelone et Galatasaray rejoignent en quarts de finale Dortmund, le Paris SG, la Juventus et le Real Madrid. Le tirage au sort des quarts (intégral, sans tête de série ni protection nationale) aura lieu demain. Il restait hier soir, deux tickets pour les quarts à attribuer, avec les 8e retour Malaga-FC Porto (0-1 à l'aller) et Bayern Munich-Arsenal (3-1 à l'aller).

AFP
Jeudi 14 Mars 2013

Lu 265 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs