Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Quand la dictature du corps parfait sévit

Gare aux régimes draconiens !




Quand la dictature du corps parfait sévit
«Youpi ! Je vais pouvoir enfin me mettre en maillot sans complexe » s’est écriée Sofia, en se mirant avec admiration dans une glace. L’image qu’elle lui renvoie la satisfait amplement. Bon nombre de personnes, notamment les femmes lui envieraient sa place. Après l’accalmie  du Ramadan, c’est le retour des beaux jours. Les plages seront prises d’assaut, mais ce n’est pas tout le monde qui va y prendre plaisir notamment ceux qui se sentent mal dans leur corps. D’autres obsédés par l’image d’un corps  idéal s’y préparent au risque de tomber dans le piège des régimes draconiens aux dépens de leur santé.           
Ce n’est pas le cas de Sofia « Après la grossesse et l’accouchement, j’ai pris des kilos superflus. Ma silhouette en a pâti sérieusement. Un kilo par-ci, un kilo par-là au point que je ne me supportais plus. Bien évidemment je tenais à retrouver mon poids normal». Mais comment et à quel prix ? Sofia avoue que c’était loin d’être une partie de plaisir « J’ai eu la chance de tomber sur un bon  nutritionniste qui m’a conseillé d’abord de m’armer de beaucoup de patience car tous les superflus devraient disparaître lentement. Un vrai parcours du combattant. Ensemble nous avons triomphé sur le mal-être qui m’assaillait. C’est avant tout une hygiène de vie, je devais éviter les aliments trop caloriques sans pour autant me priver. Une activité physique au quotidien et le tour a été joué. « La pratique sportive vous apporte par ailleurs tellement plus d’avantages pour la santé que celui de faire maigrir vite. Intégrer une routine d’entraînement sportif à votre mode de vie peut effectivement atténuer de manière conséquente les risques de divers troubles, notamment ceux liés au cœur », conseille ce nutritionniste
La dictature du corps parfait qui sévit dans certains cercles de femmes reprend de plus belle à l’approche de l’été. La chasse aux kilos est déclarée. D’aucunes tombent malheureusement dans l’aisance des programmes alimentaires qui promettent des miracles mais gare aux effets néfastes ? En effet la perte de poids trop rapide peut s’avérer désastreuse pour le corps comme l’expliquent les experts en nutrition. Vergetures, fonte du muscle, carences, peau flasque ne tardent pas à s’installer. Autant de raisons de maîtriser son alimentation pour mincir de façon raisonnée et éviter ! C’est la mauvaise expérience vécue par Amina . «  Avec du recul, je reconnais avoir mal agi, explique-t-elle ». Et d’ajouter : « En feuilletant un magazine je suis tombée sur un régime amaigrissant  draconien certes mais très prometteur. Je m’y suis mise. Je me voyais déjà svelte retrouvant  la silhouette de mes vingt  ans. J’ai sué sang et eau.
Au final, j’ai réussi à chasser les kilos en surplus mais j’ai vite déchanté car je n’ai pas mis longtemps à les reprendre, si ce n’est davantage ». C’est l’effet yoyo tellement déploré par les nutritionnistes.  Explication : pour maigrir rapidement, il faut créer un choc,  changer radicalement ses habitudes d’alimentation ou bien affamer son corps. Une façon de faire qui, en plus d’être extrêmement dangereuse pour la santé,  conditionne l’organisme à la prochaine « attaque ». Pour ce,  il stocke toutes les graisses qui se présentent à lui dans le but d’être prêt à affronter les périodes éventuelles de diète. De plus un régime trop contraignant se solde souvent par une crise de gourmandise aiguë.
 Et c’est la prise de poids  inéluctable qu’on souhaiterait rectifier rapidement. Un véritable cercle vicieux, en somme. « Et ces déséquilibres peuvent causer de la fatigue, des troubles digestifs, une perturbation de la concentration, des risques de fractures, des calculs biliaires, des perturbations hormonales… » comme l’explique Dr Kamal Ouali,  
nutritionniste, phytothérapeute et homéopathe.
Que faire alors ? Un régime hypocalorique équilibré reste l’idéal. La règle de base consiste à déclarer la guerre aux graisses, privilégier les viandes blanches et le poisson tout en supprimant les fromages, les sucreries, les charcuteries et les desserts type crèmes dessert. Consommer des légumes et des fruits est vivement recommandé sans pour autant négliger une activité sportive. Mais avant d’entreprendre quelque régime que ce soit, il faut se faire aider par un spécialiste. Alors à vos balances !

Nezha Mounir
Jeudi 8 Août 2013

Lu 1643 fois


1.Posté par plékhanov le 08/08/2013 15:29
"je renoncerais très joyeusement à mes droits de Français et de citoyen pour voir un tableau authentique de Raphaëlou une belle femme ..."Gautier

Finalement,à en croire ce célèbre romantique qui va jusqu'à mettre la politique dans le placard ,la dictature en question est pleinement justifiée.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs