Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Quand deux Nabil se suivent le second ne se met pas à l’infinitif

Retour victorieux de Dirar à Monaco et El Zhar fait douter le Barça une mi-temps durant




Quand deux Nabil se suivent  le second ne se met pas à l’infinitif
Nos footballeurs engagés dans les différentes coupes européennes ne se sont pas faits prier pour se distinguer à mi-semaine. Après donc Mehdi Benatia, auteur d’une rencontre époustouflante mardi avec l’AS Rome face à la Juve, voilà que dans la foulée d’autres de nos compatriotes font des leurs. A Paris   avec El Kaoutari (Montpellier) qui malgré une seule mi-temps de jouée (sorti suite à une douleur ressentie à un mollet) a largement contribué à la victoire des siens devant le grand PSG en seizièmes de finale de la Coupe de France. Dans cette même compétition à Monaco, trois autres Marocains étaient de cette fête, à chacun sa fortune.  
Et justement à Lyon, entré en jeu pour une première fois cette saison après avoir été écarté huit mois durant  pour une vilaine blessure au genou, lors des seizièmes de finale de la Coupe de France, entre l’AS Monaco et Chasselay (CFA D4) l’international marocain, Nabil Dirar, s’est distingué pour les vingt minutes de jeu durant lesquelles il a participé. En effet, à peine a-t-il foulé la pelouse lyonnaise qu’il a signé son grand retour en délivrant une passe décisive qui, traduite par le buteur maison Emmanuel Rivière, en est devenue synonyme d’un doublé et surtout d’un troisième et dernier but pour son équipe. Les Monégasques renvoyaient là, à leurs chères études, les amateurs du club de Chasseley entraîné par un certain Ludovic Giuly. Ce dernier à l’occasion avait titularisé, l’ex-Wydadi Jamal Alioui qui évolue à Chasseley depuis qu’il a été déclaré persona non grata au WAC. Avec Mounir Obbadi sur le banc, laissé au repos par Claudio Ranieri qui faisait tourner son effectif, cela faisait trois compatriotes sur la pelouse du stade Gerland à Lyon mercredi. 
Un Nabil en chassant un autre, celui de Levante El Zhar s’est, quant à lui, une fois de plus distingué, comme pour confirmer son aise dès lors qu’il joue le summum des équipes d’Espagne et d’ailleurs. En effet, après avoir frappé contre le Real Madrid de Ronaldo en Liga, le voilà qui récidive contre le Barça de Messi en Copa Del Rey. Mercredi, pugnace et accrocheur, il ouvrait le score en faveur de son équipe face à un grand Barça qui du coup porté par notre Nabil national en a tellement titubé qu’il en a bégayé son football à le perdre par à coup et devenir quelconque. Ce n’est qu’en seconde et très certainement les bretelles remontées par un Tata peu satisfait du rendement défensif (Puyol remplacé) que le FC Barcelone se retrouvait grâce  au coup de génie de son meneur de jeu et de son acolyte Tello, auteurs d’un copier-coller sans précédents (trois passes décisives de Messi et trois buts de Tello) pour revenir à la Rambla victorieux. 
Sinon pour ce qui est des défenseurs, on n’occultera pas la prestation honnête de Issam Addoua qui quoique battu n’a pas beaucoup à se reprocher. Le coéquipier de Nabil El Zhar, aura eu le mérite, au contraire de ce dernier, sorti à un quart d’heure de la fin, de terminer la rencontre et même si le score est peu élogieux (4-1), Levante n’aura pas démérité surtout de par sa première mi-temps où Messi & Co en ont eu le souffle coupé.  

Mohamed Jaouad Kanabi
Vendredi 24 Janvier 2014

Lu 729 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs