Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pyongyang appelle à l'apaisement de la tension entre les deux Corées

Séoul rejette l’offre de dialogue




Pyongyang appelle à l'apaisement de la tension entre les deux Corées
La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a appelé son voisin du sud à un apaisement de la tension entre les deux pays dans l'objectif d'améliorer leurs relations, mais Séoul a exprimé vendredi ses doutes quant à la sincérité de cette initiative. 
L'agence de presse nord-coréenne KCNA a rapporté vendredi que la RPDC a réitéré son appel à une "réponse positive" de la Corée du Sud à ses "propositions importantes" sur l'amélioration des relations entre les deux Corées.
Dans une lettre envoyée jeudi par la Commission de la Défense nationale, sur ordre spécial du leader suprême de la RPDC Kim Jong-un, Pyongyang a appelé Séoul à "cesser tous les actes militaires hostiles, qui constituent le plus grand obstacle qui alimente la méfiance et la confrontation" entre les deux pays, précise KCNA.
Pyongyang a "déjà unilatéralement opté pour stopper tous les actes provocateurs" vis-à-vis de la Corée du Sud, selon la même source qui ajoute que la RPDC n'a pas demandé aux autorités sud-coréennes d'arrêter les exercices militaires ordinaires.
"Nous sommes déterminés à créer un climat de réconciliation et d'unité, à arrêter complètement les actes militaires hostiles, à réunir les familles et les parents séparés, à relancer le tourisme au mont Kumgang et à redynamiser la coopération et les échanges Nord-Sud", a ajouté la lettre.
Les appels de la RPDC interviennent suite au rejet par la Corée du Sud de l'offre de dialogue proposée par la RPDC plus tôt ce mois-ci, en raison de "conditions préalables inacceptables", à savoir la demande formulée par Pyongyang appelant à l'annulation des exercices militaires annuels entre Séoul et Washington. La Corée du Sud a confirmé que ces manœuvres militaires auront lieu comme prévu.
Réagissant à cet appel, le ministère sud-coréen de l'Unification a exprimé vendredi ses doutes quant à la sincérité du récent appel à la paix de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) s'appuyant sur les provocations passées de son voisin du Nord. 

Reuters
Samedi 25 Janvier 2014

Lu 1607 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs