Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Publiés par le Guardian : Des emails dévoilent la vie secrète de la famille Al Assad




Publiés par le Guardian : Des emails dévoilent la vie secrète de la famille Al Assad
Bachar Al Assad a suivi les conseils de l'Iran en réprimant la contestation et s'amuse de ses propres promesses de réformes pendant que sa femme continue ses achats frénétiques de bijoux et autres produits de luxe, selon des emails piratés sur leurs comptes privés auxquels le Guardian a eu accès.
L'un des quelque 3000 emails transmis au journal britannique par un opposant syrien anonyme montre qu'une fille de l'émir du Qatar, un des dirigeants arabes les plus critiques envers le régime de Damas, a incité Bachar Al Assad et sa famille à quitter la Syrie le 30 janvier, en lui offrant notamment l'exil à Doha.
Le Guardian, qui a présenté dans son édition de mercredi un condensé de ces emails dressant le portrait d'un dirigeant totalement coupé des réalités, se dit convaincu de leur authenticité.
Les messages électroniques ont été piratés entre juin 2011 et début février, période où la répression du mouvement contestataire a dégénéré en une quasi guerre civile qui a déjà fait plus de 8.000 morts, selon l'Onu.
Pendant ce temps, Asma, la femme d'origine britannique du président syrien, passait commande d'une lampe Armani au magasin Harrods de Londres, de bijoux et de colliers à Paris et de meubles à Damas.
"Si nous sommes forts ensemble, nous triompherons de cela ensemble", écrit-elle à son mari en référence au soulèvement en Syrie dans un email daté de décembre conclu par un tendre "je t'aime".
Les courriels montrent que Bachar Al Assad a apparemment reçu à plusieurs reprises des conseils de l'Iran.
Peu avant un discours qu'il a prononcé en décembre, son conseiller en communication lui dresse ainsi une liste de thèmes à aborder à partir, écrit-il, de "consultations avec un certain nombre de personnes en plus du conseiller politique et médiatique de l'ambassadeur iranien".

"Je pense que le discours doit être fort et violent parce que les gens veulent voir un président puissant qui défend le pays" et parce qu'il faut montrer aux "Etats amis" qu'on les a écoutés, dit le conseiller.
Le texte suggère également de "laisser filtrer davantage d'informations sur nos capacités militaires" pour convaincre l'opinion publique que le régime est prêt à tenir tête à une opération militaire.
Bachar Al Assad semble tourner en dérision ses promesses d'ouverture politique. En juillet dernier, répondant à sa femme qui lui disait qu'elle serait libre à 17h, il ironise ainsi: "C'est la meilleure réforme dont pourrait rêver un pays. On va l'adopter au lieu de ces lois de pacotille sur les partis, les élections, la presse..."
Les emails montrent aussi que le président syrien a été informé de manière très détaillée sur la présence "illégale" de journalistes étrangers dans le quartier de Bab Amro, à Homs, ville autour de laquelle il a appelé en novembre à "renforcer l'emprise sécuritaire".
Le Guardian dit avoir fait le maximum pour vérifier l'authenticité des emails en vérifiant leur contenu et en contactant une dizaine de personnes dont la correspondance apparaissait dans le document.
"Ces vérifications nous laissent penser que ces messages sont authentiques mais il n'a pas été possible de vérifier chacun d'entre eux", précise le journal britannique.

Libé
Vendredi 16 Mars 2012

Lu 1911 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs