Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Provinces du Sud : L'USFP présent en force dans toutes les circonscriptions électorales




Les candidats de l'USFP sont présents dans toutes les circonscriptions électorales des provinces du Sud. Que cela soit à Laâyoune, Tarfaya, Boujdour, Dakhla, Tan Tan, Guelmim ou à Tata, les candidats du parti de la Rose ont ouvert des bureaux de campagne pour exposer leur programme inspiré, pour la plupart du programme établi par le parti mais avec, toutefois des spécificités régionales. Le candidat de la circonscription de Laâyoune est entré en lice avec 21 concurrents pour trois sièges. Pour convaincre ses électeurs, Mohamed Saadbouh a ouvert 36 bureaux dont 22 dans la ville de Laâyoune. Pour la ville d'El Marsa dont il est conseiller municipal, 14 bureaux dirigés par des militants du parti, ont pour tâche de drainer et convaincre le maximum de citoyens de voter pour le candidat de la Rose.
Né en 1969 dans la ville la plus méridionale du pays, Lagouira, M. Saadbouh est installé à Laâyoune depuis 1989 où il est homme d'affaires. Marié et père de deux enfants, cet universitaire croit en ce changement  que réclament les Marocains et que prône la Constitution de juillet 2011.
Si le changement se traduit, d'abord par la participation de jeunes universitaires à la gestion des affaires, M. Saadbouh fait partie de cette catégorie qui, ayant la quarantaine, a eu à se familiariser avec la chose publique dans le cadre de ses responsabilités au sein du conseil municipal de la ville portuaire d'El-Marsa, tout en gardant ses entrées dans le secteur privé, en sa qualité d'homme d'affaires.
Si la concurrence s'avère rude, le candidat de l’USFP compte sur le programme de son parti, d'une part, mais surtout sur les réalisations faites par l'équipe usfpéiste qui dirige la commune depuis plusieurs années et dont le bilan est, on ne peut plus positif. Rappelons que Mohamed Saadbouh occupe actuellement le poste de secrétaire provincial de l'USFP pour la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El-Hamra.
Dans la province de Tata, 15 candidats se disputent deux sièges. L'USFP est représenté par Mohamed Ouddor, l'actuel président du conseil de la commune urbaine de Fam Al Hisn.
Bardé de diplômes, Haj Ouddor est né en 1949 à Fam Al Hisn. Marié et père de 4 enfants, il a occupé plusieurs hautes responsabilités dans différentes administrations comme la SOMACA, la SCR, le Fonds d'équipement des collectivités locales. Avant de fonder son bureau d'études pour le développement stratégique, il a occupé pendant douze ans le poste d'expert à la Banque africaine de développement.
Ex-parlementaire qui a accumulé une grande expérience dans le domaine professionnel, il est également fin connaisseur de la gestion de la chose publique.
Président du conseil de la commune urbaine de Fam Al Hisn de 1997 à ce jour, Mohamed Ouddor  était vice-président du conseil de la région Guelmim-Smara de 1997 à 2003, puis conseiller provincial de 2003 à 2009  et parlementaire de 2002 à 2007.

Ahmadou El-Katab
Vendredi 18 Novembre 2011

Lu 755 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs