Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Protection du patrimoine artistique de Venise : Des personnalités culturelles internationales montent au front




Protection du patrimoine artistique de Venise : Des personnalités culturelles internationales montent au front
Des personnalités internationales du monde de la culture ont mis en garde contre les graves dommages auxquels s'exposent le patrimoine artistique de Venise (nord-est de l'Italie) et sa lagune du fait du passage d'énormes navires de croisière.
Dans une pétition adressée au gouvernement italien, dont elles ont fait état jeudi dans un communiqué, ces personnalités réclament que l'accès des navires à la lagune soit restreint et que soient évaluées "avec soin les limites maximales pour les embarcations qui transitent dans un environnement si précieux et délicat".
"Nous vous demandons d'intervenir (...) au nom de la sauvegarde de Venise et de sa lagune", affirment les signataires de la pétition en dénonçant "la présence croissante, envahissante et incontrôlée d'énormes navires de croisière, jusque dans les environs immédiats de la basilique Saint-Marc".
Les auteurs de la pétition, qui a été adressée au chef du gouvernement, Mario Monti, et à ses ministres de l'Environnement et de la Culture, se sont déclarés "surpris de voir que l'interdiction d'accès aux eaux de Saint-Marc et du canal de la Giudecca pour les navires de plus de 40.000 tonnes, prévue par le décret du 2 mars 2012, a été reportée sine die".
"Nous voyons ainsi encore des navires de croisière de plus de 300 mètres qui passent devant le palais ducal", ont-ils déploré.
Au nombre des signataires de la pétition figurent l'écrivain turc Orhan Pamuk, l'artiste américain Bill Viola, ainsi que Pierre Rosenberg, ancien président du Louvre (1994-2001) et membre de l'Académie française, et l'écrivain américaine Donna Leon.
Une association vénitienne, baptisée "Non aux grands navires, la lagune bien commun", avait lancé par le passé une campagne de collecte de signatures pour réclamer l'interdiction immédiate de l'accès des navires de croisière à la lagune de la Cité des Doges.
Près de deux mois après le naufrage meurtrier du Costa Concordia près de l'île italienne du Giglio (Toscane-centre), le gouvernement italien avait adopté un décret interdisant aux navires de croisière de s'approcher trop près des côtes, notamment pour protéger les réserves naturelles.

MAP
Samedi 13 Octobre 2012

Lu 351 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs