Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Prospection de nouvelles opportunités d’investissement en énergie

Une délégation du MEDEF International scrute les possibilités d’investissementau Maroc




Une délégation de chefs d’entreprises françaises conduite par le président du groupe de travail sur les financements alternatifs de MEDEF International, Thierry De Margerie, s’est entretenue, récemment à Rabat, avec le ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, des moyens de consolider davantage les investissements sur le marché marocain, notamment dans les secteurs du gaz naturel liquéfié (GNL) et des énergies renouvelables.
Dans une déclaration à la presse à l’issue de ces entretiens, le ministre a souligné que les discussions ont permis de donner une certaine visibilité sur les différents programmes énergétiques nationaux entrepris par le Royaume, relevant que le Maroc offre, pour les années à venir, d’innombrables opportunités d’investissements susceptibles d’intéresser ces entreprises françaises.
Pour sa part, M. De Margerie, également conseiller du président d’Alstom International, a souligné que ces entretiens ont constitué une occasion pour faire un point d’actualité sur l’avancement des différents programmes énergétiques, notamment le GNL, les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique.
“Il s’agit d’initiatives grandes et ambitieuses auxquelles il faut bien planifier. Nous avons maintenant la visibilité pour se préparer aux appels d’offres qui vont sortir et dans lesquels les entreprises françaises vont se présenter”, a-t-il dit. La délégation comprenait des leaders des secteurs de l’énergie et de l’eau, ainsi que des grandes ingénieries d’infrastructures de transport, d’environnement ou encore de géotechnique.
La contribution de l’AFD aux projets de l’ONEE-branche électricité a débuté en 1996 et a concerné, particulièrement, le Programme d’électrification rurale global et le renforcement des réseaux de transport. Cette contribution est de l’ordre de 4,4 milliards de dirhams.
De nombreuses actions de coopération ont été réalisées dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. A l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), plusieurs réalisations ont été effectuées notamment le projet de jumelage institutionnel Maroc-Union européenne pour le renforcement des capacités institutionnelles et techniques de l’ADEREE (Agence nationale pour le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique), qui a débuté en janvier 2012 pour une période de 24 mois et a porté sur 57 activités organisées en 5 volets.

Vendredi 6 Novembre 2015

Lu 491 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs