Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Promotion de la culture des droits de l'Homme dans les écoles

Signature à Casablanca d'une convention de partenariat entre le CNDH et l’AREF




Promotion de la culture des droits de l'Homme dans les écoles
Une convention de partenariat entre le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) et l'Académie régionale d'éducation et de formation du Grand Casablanca (AREF) a été signée, mardi à Casablanca, pour la promotion de la culture des droits de l'Homme dans le système d'éducation et de formation.
Cette convention, signée par le président du Conseil, Driss El Yazami, et la directrice de l'AREF, Khadija Benchouikh, a pour objet la promotion et l'enracinement de la culture des droits de l'Homme et de la citoyenneté et sa consolidation dans le système de l'éducation et de la formation et ce, à travers la mise en oeuvre et le suivi de programmes d'action commune entre la commission régionale des droits de l'Homme (CRDH) Casablanca-Settat et les onze délégations de l'éducation et de la formation de la région.
Une commission mixte sera mise en place, en vertu de cette convention, pour arrêter le programme annuel d'activités qui seront organisées et l'évaluation des réalisations et les formations prévues ainsi que l'élaboration de rapports périodiques sur ses travaux.
Cette convention, qui traduit la volonté commune de l'AREF et du CNDH de créer les conditions idoines pour la formation des élèves en matière des droits humains et de l'éducation à la citoyenneté, est conforme aux rôles de l'académie dans le soutien et le renforcement de partenariats visant à contribuer à la promotion et à la diffusion de cette culture parmi les jeunes.
La CRDH Casablanca-Settat, installée en janvier 2012, assure, entre autres, les missions de suivi et de contrôle de la situation des droits de l'Homme au niveau régional ainsi que de mise en oeuvre des programmes et des projets du CNDH en matière de promotion des droits de l'Homme, et ce, en étroite collaboration avec tous les acteurs concernés au niveau de la région. Son mandat territorial couvre les préfectures et les provinces de Casablanca, Berrechid, Benslimane, El Jadida, Mediouna, Nouaceur, Settat et Sidi Bennour. 

MAP
Jeudi 26 Décembre 2013

Lu 839 fois


1.Posté par Adil le 26/12/2013 10:52
Prière de bien vouloir reproduire la même expérience à Rabat. je ne peux décrire ma colère au moment d'apprendre que le Groupe Scolaire Al Makrizi a fait venir, à l'occasion de la journée internationale des Droits de l'Homme, qlq de Amnesty International, qui s'adressait à nos enfants mineurs par un discours de rejet à nos valeurs citoyennes et religieuses au nom d'une interprétation dénaturée de la portée du principe des droits de l'Homme.
Cette initiative devient de plus en plus douteuse pour moi au moment de savoir que le contact avec Amnesty International aurait été établi par une professeur ayant la double nationalité maroco-algérienne!
Bref, j'espère bien que le CNDH comble ce vide mis à profit par certains milieux pour peut être mener des agenda non déclarés dans nos écoles.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs