Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Projets socioéconomiques à Errachidia

Améliorer les conditions de vie des personnes en grande vulnérabilité




Projets socioéconomiques à Errachidia
La sollicitude constante dont Sa Majesté le Roi Mohammed VI entoure les personnes souffrant de maladies chroniques et leurs familles, ainsi que sa volonté d’améliorer les conditions de vie des populations en grande vulnérabilité, dont les personnes à besoins spécifiques, se sont illustrées, une fois de plus, jeudi, à travers les projets INDH lancés par le Souverain dans la province d’Errachidia.
SM le Roi a, en effet, procédé au lancement de la construction de “Dar Al Hayat”, un centre d’hébergement des familles accompagnant les malades admis à l’hôpital provincial Moulay Ali Cherif, à la pose de la première pierre d’un centre socio-éducatif pour enfants en situation d’handicap, ainsi qu’à la remise de plusieurs équipements acquis dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).
Mobilisant des investissements de l’ordre de 1,7 million de dirhams (MDH), «Dar Al Hayat» sera édifié au sein de l’hôpital provincial Moulay Ali Cherif et offrira les conditions et l’environnement social adéquats pour l’accueil des membres de familles des malades admis au centre hospitalier pour des pathologies graves nécessitant une prise en charge de longue durée.
D’une capacité de 36 lits, ce projet vient conforter les différentes initiatives et projets INDH lancés par SM le Roi au niveau de la province et visant en particulier à démocratiser les soins de santé et à favoriser aux citoyens les conditions d’une vie digne et prospère. Il en est ainsi du Centre d’hémodialyse de l’hôpital provincial Moulay Ali cherif, que le Souverain a visité ce jeudi.
Ce Centre d’hémodialyse, dont les travaux de réalisation avaient été lancés par SM le Roi le 28 octobre 2009, a contribué à l’amélioration des prestations sanitaires offertes aux personnes souffrant d’insuffisance rénale, comme il a pu éviter à ces personnes de se déplacer vers d’autres villes (Meknès, Fès, Rabat) pour recevoir les soins nécessaires.
Réalisé dans le cadre de l’INDH pour un investissement global de 8,2 MDH, le Centre d’hémodialyse de l’hôpital provincial Moulay Ali cherif est doté d’un matériel et d’équipements modernes et peut accueillir jusqu’à 44 patients par jour. Il comprend 24 générateurs de dialyse, une salle pour le traitement d’eau, une salle de réanimation et une autre pour la consultation, en plus de structures d’accueil, de sensibilisation et de repos des patients.
Ce centre, entré en service le 2 janvier 2012, a été réalisé dans le cadre du programme provincial de lutte contre l’insuffisance rénale chronique qui a également permis la construction d’un Centre d’hémodialyse à l’hôpital local de Guelmima (11 générateurs de dialyse) et prévoit aussi la réalisation d’un Centre d’hémodialyse à l’hôpital local d’Erfoud.

MAP
Lundi 7 Octobre 2013

Lu 299 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs