Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Projet écologique à Khénifra : Protection des rives de l’Oum Errbia




Projet écologique à Khénifra : Protection des rives de l’Oum Errbia
Bonne initiative que celle prise par le département de la Promotion nationale à Khénifra en collaboration avec le secrétariat d'Etat auprès du ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, chargé de l'eau et de l'environnement. En commun accord, les deux parties ont  convenu de la construction de murs sur certains points sensibles de l’Oued Errbia pour protéger à la fois le fleuve contre les agressions des actes humains  et pollution et les citoyens lorsque l’Oum Errbia est en crue. On se rappelle qu’à maintes reprises la montée des eaux a provoqué des dégâts matériels et des pertes en vies humaines.
Dans ce projet écologique, la participation du secrétariat à l’eau est d’ordre logistique. Il met à disposition du service concerné engins et véhicules alors que la Promotion nationale finance le projet à tous ses niveaux. Pas moins de 300 ouvriers travaillent quotidiennement dans ce projet dont les travaux ont été réalisés à hauteur du quartier d’Assaka, près de Dar Diffa et au niveau du quartier d’Hattab. Il faut dire que devant l’inertie de la commune et le ralentissement des travaux dans les projets de mise à niveau, ces rares initiatives restent louables de la part de la Promotion nationale et certains départements gouvernementaux.
La situation environnementale de l’oued Oum Errbia se détériore sans cesse : on assiste à une pollution dans le site et ses abords. Les exploitants  déversent différents produits polluants en utilisant des détergents et autres produits nuisibles alors que les ménagères y jettent toutes sortes de déchets. D'autres constructions anarchiques en dur et sans esthétique ainsi que l'utilisation du béton armé tout au long des bordures du fleuve polluent considérablement le site environnant. Plusieurs associations de l’environnement ont, à maintes reprises, alerté les pouvoirs publics locaux sur le danger de cette dégradation en proposant même des solutions adéquates qui prennent en considération le développement durable de la région et la préservation des composantes écologiques du fleuve. A commencer par la construction d’un mur protecteur. Cette initiative du secrétariat  d'Etat auprès du ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, chargé de l'eau et de l’environnement en partenariat avec le département de la Promotion nationale à Khénifra répond en partie à ce grand projet de la sauvegarde d’un patrimoine hydraulique  important.

KAMAL MOUNTASSIR
Vendredi 5 Juin 2009

Lu 901 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs