Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Projet de loi de Finances 2013 : La CGEM rue dans les brancards




Projet de loi de Finances 2013 : La CGEM rue dans les brancards
Le projet de loi de Finances 2013, présenté mercredi 24 octobre devant les deux Chambres du Parlement, «ne répond pas aux préoccupations majeures des entreprises», à savoir l’instauration de la confiance et l’amélioration de la compétitivité de l’économie nationale, écrit la CGEM dans un communiqué parvenu mercredi à la MAP.
L’organisation patronale, qui «a réservé une bonne partie des débats de son Conseil d’administration, tenu le 05 novembre, au projet de loi de Finances, exprime son regret «de découvrir des dispositions incluses dans ce projet n’ayant jamais fait l’objet de concertation alors même que la Confédération avait entamé un processus de discussions permanentes avec le gouvernement depuis l’été dernier».
«La CGEM constate qu’à défaut de rationaliser les dépenses publiques de fonctionnement de l’administration, qui devraient augmenter de 6%, le gouvernement a opté pour la création de nouvelles taxes qui grèvent les facteurs de production», lit-on encore dans ce communiqué
«On s’attendait à un projet de loi de Finances basé sur l’accélération du rythme de croissance économique, or celui-ci répond essentiellement à une préoccupation budgétaire», poursuit le communiqué ajoutant que «les déficits sociaux imposent la mise en place d’une véritable solidarité active», qui «soit juste et notamment à travers une réforme fiscale qui permettrait une véritable redistribution des richesses».
«La CGEM, consciente de sa responsabilité citoyenne et sociale, a contribué activement et volontairement au débat par une série de propositions qui tiennent compte du contexte économique actuel tant au niveau national qu’international», tient à rappeler le patronat dans son communiqué.

Libé
Jeudi 8 Novembre 2012

Lu 238 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs