Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Projet de création d'une Chambre de commerce et d'industrie Maroc-France




Le projet d'une Chambre de commerce et d'industrie Maroc-France (CCI.MF), porté par l'Association franco-marocaine pour le commerce, l'industrie et les services (AFMCIS), a été présenté récemment au siège de l'organisation patronale française (Medef) à Paris.
Cette structure, qui a l'ambition de répondre à un besoin de nombre d'entrepreneurs marocains établis en France et de Français désireux d'investir au Maroc, a été déclinée en présence de la Présidente du Medef, Mme Laurence Parisot, de l'ambassadeur du Maroc à Paris, ainsi que d'autres personnalités. Intervenant à l'ouverture de cette rencontre, Mme Parisot a témoigné de la joie qu'elle ressentait chaque fois qu'elle a eu à travailler avec des entreprises marocaines au Maroc ou en France pour le Maroc, exprimant sa disposition à contribuer à "tout ce qui peut favoriser le développement des échanges, du partenariat et du commerce entre nos deux pays".
Elle a, à cet égard, qualifié de "formidable" le projet de création d'une Chambre de Commerce Maroc-France.
La présidente du patronat français a, par ailleurs, assuré de son soutien les nombreuses entreprises françaises installées au Maroc et qui "ont vocation à développer leurs investissements", soulignant que le Medef ne raisonne pas en termes de "délocalisations et relocalisations", mais plutôt selon une approche "d'échange et le partenariat".
"L'échange d'idées, de produits et de services, et le partenariat pour avoir des projets ensemble, penser ensemble et construire ensemble pour faire partager nos talents et nos savoir-faire", a-t-elle dit, précisant que "c'est cette vision qui mobilise le Medef dans le grand projet de l'Union pour la Méditerranée, qui constitue l'un des scénarios de sortie de crise".  Pour sa part, M. Sahel a assuré de son soutien les initiateurs de ce projet qui contribue au "raffermissement des liens économiques entre la France et le Maroc", rappelant que les relations bilatérales ont atteint "un niveau d'excellence inégalé sous l'impulsion de SM le Roi Mohammed VI et Son Excellence le Président Nicolas Sarkozy".
Par cette action, l'AFMCIS "s'inscrit en droite ligne avec l'ambition partagée des Français et des Marocains d'aller de l'avant et de partager davantage le niveau des échanges et le partenariat économique", a-t-il dit, soulignant que "la réalisation de cette ambition n'est pas l'apanage exclusif des seuls acteurs institutionnels des deux pays".
Pour M. Sahel, la mission de cette association sera "d'autant soutenue par l'existence au Maroc d'une réelle dynamique de développement recelant de nombreuses opportunités et porteuses d'une véritable visibilité pour les entreprises".
Il a souligné que cette visibilité, "tant recherchée en cette période de transition entre crise et reprise économique, est le fruit de plusieurs réformes à caractère structurel qui ont été mis en œuvre pour accélérer la mutation de l'économie marocaine et l'inscrire durablement dans une économie mondiale globalisée".
"Ces réformes, a expliqué l'ambassadeur, s'inscrivent dans le cadre global d'un leadership novateur, porté et voulu par SM le Roi Mohammed VI, qui s'articule autour de l'ouverture et la pluralité politique, le développement économique et social, la solidarité et le développement humain, l'émancipation de la citoyenneté et de l'identité plurielle marocaine". Ce projet moderniste, apprécié à sa juste valeur par l'UE à travers l'octroi au Royaume du statut avancé, ouvre de nouvelles perspectives permettant une "convergence normative soutenue" s'appuyant sur un "rapprochement du cadre législatif et réglementaire marocain vers l'acquis communautaire", a-t-il affirmé.

MAP
Mardi 2 Mars 2010

Lu 676 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs