Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Projet d'envoi de la Garde civile sur les Iles Jaâfarines : L'ambassadeur d'Espagne convoqué au ministère des A.E




Projet d'envoi de la Garde civile sur les Iles Jaâfarines : L'ambassadeur d'Espagne convoqué au ministère des A.E
Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Saâd Dine El Otmani, a convoqué l'ambassadeur d'Espagne à Rabat pour lui demander les clarifications nécessaires au sujet des déclarations du ministre espagnol de l'Intérieur, Jorge Fernandez Diaz, concernant la situation de membres de la Garde civile dans certaines Iles Jaâfarines, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.
Lors d'un point de presse relayé par l'agence MAP, M. El Khalfi a souligné que le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération a exprimé la préoccupation du gouvernement marocain concernant ces déclarations, du fait que ce genre de mesures exigent une coordination totale avec les autorités marocaines compétentes et la prise d'initiatives communes, loin de toute action unilatérale.
M. El Otmani a également demandé au diplomate espagnol des clarifications au sujet d'autres déclarations et démarches inacceptables du ministre espagnol de l'Intérieur se rapportant à la bataille d'Anoual, a indiqué M. El Khalfi, relevant que le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération suit cette question dans ses détails et péripéties, comme l'ont fait les autres parties compétentes dès le commencement.
Il convient de préciser, à ce propos, que lors d'une visite qu'il a effectuée lundi à Mélillia, Jorge Fernandez Diaz,  a déclaré que pour lutter contre le trafic de drogues et l'émigration clandestine, son pays allait déployer un détachement de la Garde civile de manière permanente dans les îles Jaâfarines.
Il a également annoncé que ce déploiement terrestre devait être renforcé par la présence d’un bâtiment de la marine espagnole tout en espérant que la collaboration entre l’Espagne et le Maroc allait s’intensifier afin d’éviter qu’un rush de migrants comme celui de 2005 ne se reproduise. Pour sa part, le quotidien espagnol de droite, La Razon, a annoncé que l’ambassadeur espagnol en poste à Rabat, Alberto Navarro, aurait expliqué à Saâd Dine El Otmani que la présence de la Guarde civile sur les Iles Jaâfarines occupées par Madrid depuis le XVIème siècle serait « temporaire », ne dépassant pas « les trois mois ». 
Sur cette question, la partie espagnole semble éviter par tous les moyens une éventuelle escalade verbale avec le Maroc. Les informations rapportées par La Razon seraient, selon la même source, parfaitement en phase avec les propos du ministre espagnol de l’Intérieur, Jorge Diaz qui a, entre autres, affirmé à Mélillia que « la collaboration avec le Maroc est cruciale et décisive », tant en matière de lutte contre la drogue que d’immigration clandestine.


Libé
Samedi 14 Juillet 2012

Lu 1092 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs