Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Profitant des vacances de l’Aid : Plus de 400 Subsahariens à l’assaut de Mellilia




Profitant des vacances de l’Aid : Plus de 400 Subsahariens à l’assaut de Mellilia
La clôture de Mellilia vient de connaître la fin de la semaine dernière la même situation qu’en 2005. Profitant de la célébration de l’Aïd, plus de 400 Subsahariens ont tenté la nuit de samedi à dimanche de la forcer  pour pénétrer à la ville occupée.
Leur premier assaut s’est produit à 9 heures du soir (samedi) quand un groupe de 300 personnes ont voulu forcer la clôture dans la zone nommée Río de Oro, et la deuxième tentative a été enregistrée vers 5 heures du matin (dimanche) quand une centaine d’immigrés ont tenté leur  chance une autre fois. Mais seulement 60 Subsahariens auraient réussi, selon le quotidien espagnol « El Pais ».
Citant les sources de la délégation du gouvernement espagnol, « El Pais » a précisé que les immigrés ont utilisé de nouvelles méthodes pour entrer à Mellilia. « Pour la première fois, plusieurs embarcations de sans papiers ont atterri au Rocher d’Al-Hoceima et aux Iles Jaafarines », a-t-il ajouté. En effet, une embarcation qui avait à son bord plus de 40 personnes dont une femme enceinte et deux mineurs est arrivée à côté du Rocher d’Al-Hoceima, dimanche.
Le journal « Melilla Hoy » (Mellilia Aujourd’hui) a confirmé sur son site Internet que la police espagnole a renforcé sa vigilance en mobilisant plus de patrouilles et un hélicoptère, et ce pour « éviter d’éventuelles tentatives » de forcer la clôture par des immigrés qui profitent de la baisse de  vigilance à cause de la célébration de l’Aid Al Fitr.Le délégué du gouvernement espagnol, Abdelmalik El Barkani, s’est montré très préoccupé par les nouvelles tentatives des Subsahariens pour entrer à Mellilia. Il a parlé, dans un entretien avec la radio « SER » rapporté par « El Pais », de plus de 12.000 tentatives enregistrées. Environ 750   immigrés sans papiers ont pu entrer dans la ville occupée cette année, tandis que 1940 immigrés ont forcé la clôture l’an dernier, alors que les autorités de la ville occupée ont enregistré 3500 immigrés clandestins en 2005. « Ce qui s’est passé cet été est comparable à la situation de  2005 ».
Il faut rappeler que le mur de clôture a été rehaussé de 3 à 6 mètres, tandis que les forces de sécurité ont été renforcés, le 15 août dernier, par l’arrivée de 18 agents appartenant au groupe de réserve et sécurité spécialisé dans le contrôle des masses.
L’Association unifiée de la garde civile ( UGC) a demandé, récemment, le renforcement des dispositifs sécuritaires à Mellilia et Sebta, et ce pour contrer « les continuelles avalanches humaines » des immigrés subsahariens qui, dans leurs tentatives, utilisent parfois des pierres et des bâtons.

Mourad TABET
Mercredi 22 Août 2012

Lu 351 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs