Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Produits d’hygiène et d’entretien : Le Centre antipoison tire la sonnette d’alarme




Les produits d’entretien ménager (PEM) représentent-ils un danger pour la santé ? Oui, si l’on en croit le dernier numéro de la  revue du Centre antipoison du Maroc (CAPM) qui a affirmé que les intoxications par les PEM sont fréquentes et restent parmi  les premières causes d’intoxications accidentelles à domicile  surtout chez les jeunes enfants. Elles représentent 8,5% de tous les cas d’intoxications enregistrées par le Centre.
En effet, bon nombre de produits utilisés couramment pour faire le nettoyage domestique contiennent des ingrédients toxiques potentiellement nocifs pour la santé humaine et pour l'environnement. Ces produits libèrent des toxines dans l'atmosphère qui peuvent être absorbées par la peau ou les voies respiratoires.
Menée sur une période allant de 1980 à 2008, l’étude du CAPM  a révélé que l’intoxication accidentelle est le mode  d’intoxication le plus fréquent et concerne essentiellement les enfants entre 1 et  4 ans dans 75,4%  des cas. Ces accidents surviennent le plus souvent  par négligence (produit laissé à la portée  des enfants ou récipient facile à ouvrir).
À côté des circonstances accidentelles qui représentent 76,1% des cas, certaines intoxications correspondent à  une volonté de suicide et représentent 23,9%. Les adultes de sexe féminin sont les plus touchés par ce  type d’intoxication.
Concernant les produits incriminés, l’étude a démontré que l’eau de javel arrive en tête dans  65,1% des cas suivie par les déboucheurs  de canalisations dans 23,2% des cas, notamment l’esprit de sel qui reste un produit d’accès facile et ne  répond à aucune norme de sécurité et  d’étiquetage.
L’étude des caractéristiques cliniques  de ce type d’intoxication a montré que  91,5% des cas étaient symptomatiques. Les affections du système gastro-intestinal étaient les plus rencontrés (46,4%),  suivies des affections de l’appareil respiratoire (23,6 %), des affections de la  peau et de ses annexes (12,2 %) et des  troubles de l’appareil visuel (8,7%).
Les vomissements ont été provoqués à  domicile dans 5,6% des cas et le lavage  gastrique a été effectué dans une structure sanitaire avant l’appel au CAPM  dans 4,4% de cas.
Le  décès est survenu dans 1,7% des cas et  0,2% ont évolué vers la guérison avec  séquelles.
Cependant, le CAPM a souligné que le nombre de décès observé dans cette étude, reste élevé et ceci peut être expliqué par  la banalisation des cas d’intoxication  par ces produits, surtout pour les produits caustiques dont les déboucheurs  de canalisations, qui sont les plus incriminés dans les cas de décès.
L’étude a indiqué, par ailleurs, que les intoxications par PEM restent un phénomène purement urbain avec 91,5 % des cas et surviennent à domicile dans 96,8% des cas.
L’incidence moyenne calculée sur une période de 5 ans, de 2004 à 2008 était de 1,25 pour 100.000 habitants avec une prédominance des cas dans la région de Tadla-Azilal (3,3 pour 100.000 habitants) suivie de la région de Rabat-Salé Zemmour-Zaër (3.1 pour 100.000 habitants).
L’âge moyen des intoxiqués était de 17,6 (±16,0) ans allant de un jour à 90 ans. Les  tranches d’âge des adultes et des bébés  marcheurs étaient les plus touchées avec  respectivement 40,5% et 34,3% des cas. Le sexe féminin représentait 52,7% des  cas avec un sexe ratio (H/F) de 0,9.
Faut-il s'alarmer pour autant de ces résultats ? Pas vraiment, révèle en substance l’étude du CAPM, en notant que le plus souvent, ces intoxications sont bénignes et ne justifient qu’une  intervention médicale simple.
Toutefois, elles peuvent être graves et  nécessiter une prise en charge rapide et appropriée. Donc, prudence ! 

Hassan Bentaleb
Mercredi 14 Septembre 2011

Lu 511 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs