Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Prochaine signature d’un nouvel accord de libre-échange Maroc-UE


Premier round de négociations le 22 avril à Rabat



Prochaine signature d’un nouvel accord de libre-échange Maroc-UE
Le premier round de négociations en vue de la conclusion d'un accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) entre le Maroc et l'Union européenne (EU) se tiendra le 22 avril prochain à Rabat, a-t-on appris jeudi à Bruxelles.
L'accord de libre-échange entre le Maroc et l'UE a pour objectif principal de faciliter l'intégration progressive de l'économie marocaine dans le marché intérieur de l'UE. Il fera partie intégrante de l'Accord d'association et couvrira une gamme complète de domaines réglementaires d'intérêt commun, tels que la facilitation des échanges, les obstacles techniques au commerce, les mesures sanitaires et phytosanitaires, la protection des investissements, les marchés publics et la politique de concurrence.
Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, qui a annoncé en début du mois à Rabat la décision de l'UE et du Maroc de lancer les négociations sur un accord de libre-échange complet et approfondi, a indiqué qu'aussi bien Rabat que Bruxelles bénéficieront de ce nouveau cadre «plus dynamique et plus concurrentiel qui donnera un meilleur accès au marché de part et d'autre, améliorera l'environnement des affaires afin qu'il devient plus prévisible et plus stable et jettera les bases d'un futur espace économique commun entre l'Europe et le Maroc». La Commission européenne (CE) avait annoncé fin novembre dernier que les négociations entre le Maroc et l'UE sur un accord de libre-échange seront lancées prochainement, après que «l'exercice de délimitation visant à mesurer la portée et le niveau d'ambition d'une future zone de libre-échange avec le Maroc a été mené à bonne fin». La Commission avait indiqué que les conclusions de l'exercice de délimitation ont révélé que le Maroc était prêt à négocier un tel accord, un avis qui a été confirmé le 23 du même mois par le Comité de la politique commerciale, un groupe de haut niveau désigné par le Conseil européen pour assister la Commission dans la négociation d'accords avec des pays tiers ou des organisations internationales.
Le Conseil européen avait autorisé en décembre 2011 l'ouverture de négociations sur un accord de libre-échange approfondi et complet avec le Maroc, l'Egypte, la Jordanie et la Tunisie et adopté des directives dans ce sens. Il a précisé toutefois que les négociations ne seraient lancées qu'après consultation du Comité de la politique commerciale, sur la base d'un rapport de la CE. A travers la mise en place de zones de libre-échange avec les pays partenaires du Sud de la Méditerranée, l'UE ambitionne de revaloriser les accords de coopération euro-méditerranéens afin d'améliorer l'accès au marché et stimuler les réformes économiques dans ces pays.

MAP
Samedi 16 Mars 2013

Lu 947 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs