Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Procès des meurtriers présumés de l'avocat de Meknès : Les audiences reportées au 13 avril




Procès des meurtriers présumés de l'avocat de Meknès : Les audiences reportées au 13 avril
Le procès des 15 meurtriers présumés de Me Ibrahim Hassitou, avocat au Barreau de Meknès et de son épouse Maria Bennani, a été reporté de nouveau au 13 avril  prochain. La troisième Chambre criminelle près la Cour d'appel de Meknès a pris cette décision pour permettre de joindre les demandes de vices de forme invoqués par les avocats et qui concernent l'absence de preuves matérielles du crime, les corps des victimes et surtout l'absence de l'autopsie du principal accusé, Abdeljebbar Bouami, mort dans des circonstances jugées mystérieuses, dans sa cellule à la prison Sidi Said à Meknès.
La Chambre a consacré cette 17ème audience de cette affaire aux interrogatoires des témoins avant de donner la parole à la défense pour les plaidoiries.
Les mis en cause doivent répondre des chefs d'accusation de constitution de bande de malfaiteurs, homicide volontaire avec préméditation, mutilation de corps, dissimulation des traces de crime et d'objets provenant de délit,  vol qualifié, proxénétisme, adultère et complicité.
Dès qu'ils ont été avisés de la disparition, le 16 février 2006, du couple Ibrahim Hassitou et Maria Bennani, les services de sécurité de la ville, sur ordre du parquet près la Cour d'appel de Meknès, se sont mobilisés et ont œuvré en coordination avec leurs collègues de Rabat, pour démêler l'écheveau de ce double crime, ce qui a abouti à l'arrestation à Rabat de l'un des accusés dont l'interrogatoire a permis l'identification des autres complices.
Après s'être assurés de l'identité des auteurs de ce crime, les éléments de la police ont appréhendé les trois frères Bouaami, bouchers de leur état au quartier Nejjarine (ancienne médina de Meknès), qui sont passés aux aveux lors de l'interrogatoire préliminaire en dévoilant les détails du crime, la manière dont il a été commis et le lieu où ils se sont débarrassés des corps des victimes.
Dans le cadre de cette affaire, les éléments de la police ont également arrêté des femmes pour achat de bijoux appartenant à l'épouse assassinée, et saisi l’arme du crime ainsi que les objets volés appartenant aux deux victimes.  La reconstitution du crime qui a eu lieu en juin 2006 sous la supervision du procureur général du Roi près la Cour d'appel de Meknès, a montré que les agresseurs se sont introduits par effraction dans le domicile des victimes qu'ils ont égorgées et dont ils ont mutilé les corps qu’ils ont ensuite transportés à l’oued Cherrat, près de la ville de Témara (préfecture de Skhirat-Témara).
Conséquence d'un conflit qui s'était déclenché entre l'avocat Hassitou et les frères Bouaami, propriétaires d'un restaurant populaire situé dans l'ancienne médina, ce crime a suscité la réaction du Barreau de Meknès qui a publié le 18 juin 2006 un communiqué dans lequel il dénonce "cet acte criminel odieux" et appelle l'Association des Barreaux du Maroc à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer les meilleures conditions de travail des avocats et préserver leur dignité et sécurité. 

Mouhcine Abou Nada
Samedi 28 Mars 2009

Lu 1299 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs