Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Prix du premier recueil de poésie à Younes El-Hiwel




Le Prix du premier recueil de poésie au titre de l'année 2009 a été remis récemment à Marrakech, au jeune poète Younes El-Hiwel pour son oeuvre "Al-Maout bikolli khifa" (Une mort en toute légèreté), paru aux Editions "Le Premier roman" du ministère de la Culture.
La cérémonie de remise de ce Prix, décerné par la Maison de la poésie au Maroc, s'est déroulée lors de la troisième et dernière soirée poétique s'inscrivant dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de la poésie (21 mars).
Le Jury, qui a examiné l'ensemble des recueils parus en 2009, a opté pour celui de Younes El-Hiwel eu égard à "la beauté de sa langue poétique qui puise dans un univers imaginaire très élaboré traduisant une curiosité et une expérience poétique moderne", selon la Maison de la poésie au Maroc.
Enseignant à Safi, Younes El-Hiwel a reçu son Prix des mains de Mme Lina Kreidieh, directrice générale de la Maison d'édition libanaise "Dar Annahda Al-Arabia".
La célébration de la Journée mondiale de la poésie a été lancée officiellement, vendredi soir à Marrakech, lors d'une cérémonie ayant réuni un parterre de personnalités et de talents qui prennent la parole ou la plume pour partager leurs émotions, leur vision et leurs rêves avec les autres.
L'ouverture de cette manifestation a été suivie de deux soirées poétiques au cours desquelles Abderrafie Jouahri, Touria Iqbal, Ahmed Belhaj Aït Ouarham, Ahmed Asid, Mohamed Merrah, Ahmed Lemsyeh, Abdelhamid Jmahri, Nabil Mounsir, Driss Rahmoun et Mohamed Namila se sont relayés pour donner lecture à des extraits de leurs oeuvres.
La troisième et dernière soirée a réuni, quant à elle, les poètes Siham Bouhlal, Malika Assimi, Mohamed Aziz El-Hassini, Abderrahim El-Khassar, Jamal Amache, Najat Zbayer et Rachid Mansoum.
Ces soirées poétiques ont été entrecoupées d'intermèdes musicaux avec Mustapha Rayhani, Abdellah El-Fekhari, Younes El-Azali et Mohamed Taqi.
La célébration de la Journée mondiale de la poésie est l'occasion de reconnaître la vitalité de la scène artistique nationale, de promouvoir la poésie et lui donner une reconnaissance et un nouvel élan ainsi que de remettre au goût du jour cette forme d'expression littéraire.

MAP
Mercredi 24 Mars 2010

Lu 466 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs