Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Prix du Syndicat des réalisateurs américains : Fincher, Nolan et Aronofsky, les trois favoris pour le titre




Les réalisateurs David Fincher, Christopher Nolan et Darren Aronofsky seront parmi les candidats au prix du Syndicat des réalisateurs américains (DGA), l'une des récompenses importantes de la saison des prix à Hollywood et excellent indicateur dans la course aux oscars.  L'Américain David Fincher, 48 ans, est sélectionné pour "The Social network", description brillante de la création du réseau social Facebook et portrait au vitriol de son fondateur Mark Zuckerberg. C'est sa deuxième nomination après "L'Etrange histoire de Benjamin Button" en 2008.
Après "Memento" en 2001 et "The Dark knight, le chevalier noir" en 2008, l'Américain Christopher Nolan, 40 ans, décroche sa troisième nomination pour "Inception", un film de science-fiction dans lequel Leonardo DiCaprio pénètre dans les rêves d'autrui pour y implanter des souvenirs.
Le réalisateur américain Darren Aronofsky, 41 ans, concourt pour sa part pour la première fois, avec "Black Swan", un drame psychologique dans lequel Natalie Portman, danseuse au New York City Ballet, sombre dans la paranoïa et la folie après s'être vu confier le rôle principal du "Lac des cygnes".
Autre nouveau venu, le Britannique Tom Hooper, 38 ans, nommé pour "Le Discours d'un roi", qui raconte comment le roi d'Angleterre George VI (Colin Firth) a pu surmonter ses problèmes d'élocution grâce aux conseils d'un thérapeute aux méthodes peu orthodoxes.
Le "vétéran" des sélectionnés, l'Américain David O. Russell, 52 ans, concourt pour "The Fighter", l'histoire vraie du boxeur Micky Ward, avec Mark Wahlberg et Christian Bale. Valeur sûre du cinéma indépendant américain ("Spanking the monkey", "J'adore Huckabees") également passé par les studios ("Les Rois du désert"), Russell est nommé pour la première fois au prix de la DGA.
Le vainqueur sera annoncé le 29 janvier prochain.
Le prix du Syndicat des réalisateurs, dont beaucoup de membres votent également pour les oscars, est regardé à la loupe à Hollywood car le vainqueur de la DGA remporte généralement l'Oscar dans la foulée. Depuis 1948, seuls six lauréats de la DGA ont été recalés à l'oscar. L'an dernier, Kathryn Bigelow avait remporté le doublé avec ses "Démineurs".

AFP
Mercredi 12 Janvier 2011

Lu 161 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs