Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Prix de l’IRCAM en suspens




Prix de l’IRCAM en suspens
Le Prix national de la culture amazighe (catégorie Théâtre), qui s’inscrit dans le cadre du Festival national de théâtre de Meknès n’a pas été remis lors de l’édition 2012. Les responsables de l’Institut Royal de la culture amazighe (IRCAM) ont expliqué que les œuvres données en représentation ne méritent pas ce prix, étant donné qu’il est réservé aux pièces faisant la promotion de la langue et la culture amazighes. Voilà donc une occasion pour appeler les responsables du Festival national de théâtre de Meknès à inviter les troupes amazighes du pays, afin d’assurer une certaine diversité culturelle et linguistique. Consécration de la Constitution oblige. Le théâtre n’est-il pas un facteur culturel qui a la mission de véhiculer les valeurs de toute une nation?

Libé
Mardi 1 Janvier 2013

Lu 155 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs