Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Prises en charge fictives : La CNOPS attaque trois cliniques




Prises en charge fictives : La CNOPS attaque trois cliniques
La Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) vient de déposer plainte au tribunal de première instance de Rabat contre trois cliniques privées, dont l’une est située à Rabat et deux autres à Khouribga et ce, pour «prises en charge fictives».
Selon une source bien informée, ces cliniques sont accusées de monter des demandes fictives de  prise en charge pour des opérations chirurgicales dont les assurés ne sont pas au courant.
En effet, la CNOPS tire les fruits de la mise en œuvre d’un système transparent  de consultation en ligne pour permettre aux assurés d’avoir un suivi permanent de leurs comptes, y compris le suivi des dossiers médicaux. En effet, ces trois cliniques qui procédaient à des malversations ont été révélées grâce aux adhérents qui ont pu découvrir plusieurs cas de fraude et de falsification. C’est un assuré qui, en consultant son compte sur le portail de la CNOPS, a découvert qu’il a subi une opération chirurgicale.  Etonné, il a contacté la CNOPS afin d’obtenir des éclaircissements. C’est ainsi que les services de prévoyance de la caisse se sont aperçus que son dossier était falsifié.
Suite à cette découverte, la CNOPS a introduit une demande de déconventionnement des trois cliniques en question ainsi que la suspension de la prise en charge de leurs patients auprès de l'Agence nationale de l'assurance maladie (ANAM). Elle a, également,  décidé de les sanctionner en privant, dorénavant, les assurés qui opteront pour des soins  dans ces cliniques, des prises en charge.
En plus du recours à la justice, la CNOPS prévoit de procéder à la suspension du système du tiers payant pour les trois cliniques concernées.
Outre ces trois cliniques, plusieurs autres cas de fraude ont été découverts par les services de prévoyance, nous ont précisé deux sources concordantes au sein de la CNOPS. En effet, ces services ont remarqué  une consommation excessive de certains actes médicaux. Après audit et vérification, ils ont déduit qu’il y a eu des demandes de prises en charge fictives.
La Caisse en a saisi les autres intervenants du secteur notamment l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM) chargée du contrôle des questions tarifaires, en l’occurrence  le non-respect de la tarification nationale de référence mise en place dans le cadre de l’AMO, l’Association nationale des cliniques privées (ANCP) et  le Conseil national de l’Ordre des médecins.

Mohammed Taleb
Mardi 30 Octobre 2012

Lu 1307 fois


1.Posté par ABOULFARAJ le 30/10/2012 17:27
Effectivement, moi aussi j'étais berné par la clinique coeur et vaisseaux de Salé en 2008. Après plusieurs hospitalisations dont la dernière était au mois 9 de la même année suite à un triple pontage, j'ai remarqué en consultant ma situation que ladite clinique m'avait pris 15 Milles Dirhams en plus du remboursement par la CNOPS. Ayant contacté cette clinique avec lettre accusée par la secrétaire je n'ai eu aucune réponse et lorsque je leur ai demandé verbalement pourquoi, j'ai eu comme réponse (Voilà nous sommes en litige avec le tribunal et éstime toi heureux que tu es sorti indemne de ton opération à coeur ouvert. J'ai informé la Cnops par mail, rien n'a été fait. Voilà mes coordonnées si jamais la CNOPS voulait intervenir à ce sujet. 551 436 447- 153649. MERCI INFINIMENT.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs