Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pris au piège par un malfaiteur armé : Des policiers tirent sur un adolescent à Salé




Bouleversés par l’incident qui s’est produit dans leur quartier jeudi soir, les habitants de Hay Errahma à Salé se racontent encore les événements de cette soirée. Surtout qu’un adolescent du quartier a terminé sa soirée à l’hôpital Moulay Abdellah où il a été transporté d’urgence suite à une blessure par balle au niveau de l’épaule. Une balle tirée par l’un des policiers pris de panique face à un malfaiteur. Des témoins nous ont affirmé que la victime est toujours hospitalisée.
Arrivé sur place à l’appel de son ami, l’adolescent suivait la scène peu ordinaire pour les habitants de ce quartier mouvementé de la ville : des policiers, pistolets dégainés, tentaient de déstabiliser le malfaiteur armé d’un coutelas et d’un bâton. Le spectacle a eu lieu vers 22h15. Six coups de feu ont été tirés en l’air en guise de sommation. L’une des balles perdues a failli tuer l’adolescent qui était au premier rang des spectateurs.
Tout a commencé quand des policiers poursuivaient un malfaiteur recherché pour plusieurs crimes dans les ruelles de ce quartier. Pris au piège dans une impasse, les policiers, en légitime défense, ont sorti leurs armes tentant ainsi d’effrayer le malfaiteur et l’obliger à se rendre. Drogué, celui-ci était déterminé: tuer le maximum d’entre eux et mourir. «C’est ce qu’il n’a cessé de crier depuis le déclenchement de cet accrochage armé», témoignent des voisins. Le malfaiteur a miraculeusement échappé aux six coups de feu avant de les désarmer à coups de bâton et de couteau. Ainsi, «il leur a infligé une bonne correction avant qu’ils ne prennent la fuite laissant derrière eux un adolescent par terre grièvement blessé à l’épaule», affirme un témoin. Et d’ajouter : «Nous avons cru au début que l’adolescent avait perdu la vie. Mais les secouristes arrivés après une demi-heure de l’incident nous avaient confirmé qu’il avait juste perdu conscience.»
Le malfaiteur, quant à lui, est resté sur place terrorisant les habitants inquiets du sort de leur jeune voisin. Quelques minutes plus tard, d’autres policiers sont arrivés sur place. Mais il était un peu tard, car le malfaiteur avait déjà quitté les lieux de l’incident vers un quartier voisin. C’est tard dans la nuit que certains témoins avaient appris que le malfaiteur avait été arrêté après avoir blessé un autre policier. 

Rida ADDAM
Samedi 28 Mai 2011

Lu 554 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs