Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Présentation en avant-première du film documentaire “We will Rise”

Un groupe de jeunes filles marocaines à la Maison Blanche




Le film documentaire produit par CNN, "We Will Rise : Michelle Obama's Mission to Educate Girls Around the World", (Nous nous élèverons: La mission de Michelle Obama pour l'éducation des filles à travers le monde), a été projeté en avant-première, mardi à la Maison Blanche, en présence d’un groupe de jeunes filles marocaines.
Ce film documentaire retrace le chemin de jeunes filles marocaines et libériennes qui sont parvenues à surmonter les difficultés et à changer leur vie grâce à l’éducation et aux contributions de la Première Dame des Etats-Unis Michelle Obama, l’actrice américaine Meryl Streep, l’actrice indienne Freida Pinto et la journaliste de CNN Isha Sesay.
Prenant la parole avant la projection de ce documentaire, Mme Obama a souligné que cette œuvre, un "rêve qui vient de se concrétiser", ne raconte pas uniquement les luttes et obstacles auxquels ont fait face ces jeunes filles, mais rend également hommage à la détermination et à la ténacité dont elles ont fait preuve pour réaliser leurs ambitions.
Ces jeunes filles ont eu le courage de partager leurs histoires, a-t-elle dit, en indiquant que ce sont elles les "stars" de ce film documentaire.
"J’espère que ce film sur la vie de ces filles servira d’appel à l’action et incitera les gens à travers le monde" à agir en faveur des filles qui peinent à trouver leur chemin vers l’école, a souligné Mme Obama, qui pilote l’Initiative "Let Girls Learn" depuis 2015.
Plus tôt dans la journée, la Maison Blanche a annoncé un investissement supplémentaire de cinq millions de dollars pour aider à "surmonter les barrières" qui entravent l’éducation des jeunes filles de par le monde.
Lors d’un panel organisé peu avant la projection du film, deux jeunes Marocaines bénéficiaires de l’Initiative "Let Girls Lean", Fouzya Toukart et Karima Lakouz, ont raconté leur expérience "réussie" et le chemin qu’elles ont parcouru sur la voie de l’éducation.
Fouzya Toukrat, originaire d’un petit village près de Marrakech, a indiqué qu’elle a dû travailler dur avant d’obtenir sa licence en langue anglaise, soulignant que la détermination et la clarté des objectifs sont autant de facteurs qui aident à franchir les obstacles et à réaliser les rêves.
Pour Karima Lakouz qui vient de la ville de Ouarzazate, il est question de faire toujours preuve de persévérance et de passion pour parvenir aux résultats escomptés et s’acquitter d’un rôle déterminant au sein de la société.
Lors de cette cérémonie, qui s’est déroulée en présence de l’ambassadeur des Etats-Unis au Maroc, Dwight L. Bush, l’assistance a pu suivre une prestation de la chanteuse américaine Andra Day, auteure de la chanson "We Will Rise".

Vendredi 14 Octobre 2016

Lu 658 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs