Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Présentation à Madrid du livre “Le protectorat espagnol au Maroc : une histoire transcendée”




Présentation à Madrid du livre “Le protectorat espagnol au Maroc : une histoire transcendée”
Le livre “Le protectorat espagnol au Maroc : une histoire transcendée”, qui retrace cette période importante de l’histoire du Maroc et de l’Espagne, a été présenté récemment au siège de la fondation Casa arabe à Madrid.
Publié à l’occasion du premier centenaire de la proclamation formelle du protectorat espagnol au Maroc, “Le protectorat espagnol au Maroc : une histoire transcendée”, édité par Iberdrola, se veut, selon ses initiateurs, une étude et une analyse sur l’importance que revêt cette période (1912-1956) dans les relations bilatérales et un exemple éloquent de la cohabitation entre les peuples des deux pays. 

Se déclinant en trois parties, ce livre volumineux de 1.403 pages contient des articles et des analyses d’une soixantaine d’auteurs et d’experts marocains et espagnols et jette la lumière sur la période du protectorat espagnol au Maroc des points de vue juridique, socioéconomique démographique (1ère partie), culturel et historiographique (2ème partie), historico-politique et militaire (3ème partie). Dirigé par Manuel Aragon et cordonné par Manuel Gahete et Fatiha Benlabbah, l’ouvrage présente une histoire sublime et intéressante sur la profondeur et la solidité des liens maroco-espagnols et surtout la dimension humaine de cette relation qui se manifeste fortement à travers une cohabitation exemplaire entre les peuples des deux pays.
S’exprimant lors de la présentation de ce livre, qui comprend également des réflexions de l’ancien ministre marocain des Affaires étrangères et de la coopération Saad Dine El Otmani, et son homologue espagnol Garcia-Margallo, Aragon a souligné l’importance de cette publication “équilibrée” faite par des Marocains et des Espagnols pour “mieux comprendre” la pluridimensionnalité des liens unissant le Maroc et l’Espagne.
“Loin d’être une remémoration du passé, il s’agit d’un formidable travail qui témoigne de la cohabitation au Maroc entre les différentes cultures et civilisations”, a fait remarquer le professeur universitaire espagnol, précisant que les auteurs du livre “n’ont pas procédé à une analyse du passé avec les yeux du présent, sinon qu’ils ont adopté la raison et la pluralité” pour présenter des faits qui ont uni et unissent toujours les deux pays.
“Cette étude globale analyse le passé commun entre le Maroc et l’Espagne pour se projeter ensemble l’avenir et consolider davantage des relations ancestrales”, a dit M. Aragon. 


MAP
Lundi 11 Novembre 2013

Lu 161 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs