Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Présent au Festival “Lisboa Mistura” : Le Maroc se distingue à Lisbonne




Le Maroc s'est distingué vendredi soir à Lisbonne dans le cadre du Festival "Lisboa Mistura 2011" présentant un spectacle diversifié s'inspirant d'une culture plurielle et d'un patrimoine civilisationnel.
Organisé par l'ambassade du Maroc au Portugal en collaboration avec l'Association "Sons da Lusofonia" et la Mairie de Lisbonne, l'évènement "le Maroc à Lisbonne" a été agrémenté par un spectacle alliant virtuosité instrumentale et maîtrise vocale entraînant les spectateurs dans un voyage où la magie de la musique transcende les différences de langue et de culture.
En ouverture du festival, qui a dédié sa première journée au Maroc, l'ambassadeur du Maroc au Portugal, Karima Benyaich a indiqué que le royaume et le Portugal partagent depuis plusieurs siècles des valeurs communes, entretenant des liens fondés sur une histoire commune, une tradition d'ouverture, de dialogue, de diversité et de complémentarité.
Mme Benyaich a souligné que la participation du Maroc à cet évènement a pour objectif de faire découvrir au public portugais, un Maroc millénaire attaché à ses traditions ancestrales, mais également ouvert sur la modernité.
"Cette participation, qui témoigne également de la densité et de la profondeur des liens d'amitié unissant les peuples marocain et portugais, vise à faire connaître la richesse et la diversité de la culture marocaine et promouvoir la connaissance mutuelle entre les deux peuples", a ajouté la diplomate lors de cette manifestation qui s'est déroulée en présence notamment d'ambassadeurs accrédités au Portugal et de nombreuses personnalités du monde, des finances, des arts et de la culture.
La diplomate s'est, par ailleurs, félicitée de la tenue des élections législatives au Maroc qui interviennent à la suite de la révision de la Constitution, concrétisant la vision clairvoyante de SM le Roi Mohammed VI. De son côté, le directeur du Festival Lisoba Mistura 2011, Carlos Martins, a tenu à souligner que l'une des innovations marquantes de cette 6ème édition, est l'ouverture du festival sur les proches pays voisins du Portugal, affirmant que le Maroc est le premier pays étranger à être invité à cette manifestation eu égard aux profondes affinités culturelles historiquement établies entre les deux peuples".
"Cette innovation découle de la volonté de découvrir les multiples facettes de la culture marocaine, de promouvoir l'interculturalité et de renforcer le rapprochement entre les deux peuples", a fait savoir M. Martins.
Par ailleurs, au cours de cette soirée, l'assistance fut émerveillée par le maître gnaoui Hamid El Kasri. Sa prestation unique dans ce genre de musique spirituelle a conquis le public le transportant dans les contrées profondes d'Afrique.
Sa voix mélodieuse et intense, l'une des plus belles du genre, a envoûté l'auditoire d'autant plus que le maître muni de son instrument fétiche "le hajhouj", a passionné l'écoute en fredonnant les chants extatiques de "ô Lalla Aicha", "Moulay Ahmed", "Baba Hamou", "Baba Mimoun", "Yobadi", "Bania" et Al "Hamdouchia".
Hamid El Kasri, ce mâalam hors pair, qui a exporté la musique gnaouie vers d'autres contrées et d'autres cieux, a séduit également le public en interprétant l'hymne de la marche verte et la chanson patriotique de Jil Jilala "Laâyoun âynia". Le maître et sa troupe de danseurs, crotales en métal en mains ont offert à l'assistance un souvenir mémorable de cette exaltante soirée haute en couleurs qui a tenu toutes ses promesses et qui a été chaleureusement ovationnée.
Le public a aussi été entraîné par la voix sublime de la jeune chanteuse Nouhad Abaroudi accompagnée au luth par sa tante Naima Abaroudi.
L'artiste a puisé dans le répertoire de grandes figures de la musique arabe classique avant de clore son concert en interprétant à son tour la chanson marocaine, l'hymne de la marche verte "Sawt Al Hassan".
Le Festival Lisoba Mistura 2011, l'une des plus importantes manifestations du calendrier culturel de la capitale portugaise, se veut une opportunité pour refléter la dimension cosmopolite de la ville de Lisbonne et son ouverture sur le monde en général, et sur son voisinage immédiat en particulier.

MAP
Lundi 28 Novembre 2011

Lu 743 fois


1.Posté par fifi maroc le 01/12/2011 09:29
نهااااااااااااااد شرفتي المغغغغغغرب شرفتي جمهورك ياروع فنانة نفتخر بك ونحن معك للابد شكرا للسفيرة كريمة شكرا لادارة المهرجان على اختيارهم اروع صوت واروع فنانة لثمتيلنا في المهرجان شكرا صحيفتكم على نشر الخبر

2.Posté par 3achikate nouhad le 02/12/2011 17:29
واااو تستااااااااااااهل نهاد والله احسنتم الاختيار لانها فنانة رائعة

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs