Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Près de 9% des enfants exercent un emploi dans la province de Marrakech


Eradication du travail des mineurs



Le pourcentage des enfants âgés de moins de 18 ans exerçant un emploi dans la province de Marrakech se situe à 8,7%, selon une enquête ménage menée dans le cadre de l’étude de la situation de référence du projet "Promise Pathways/Parcours Promotteurs" concernant le travail des enfants dans la région de Marrakech-Safi.
Les travaux exercés par ces enfants sont liés généralement à l’agriculture, à l’artisanat, aux services ou au commerce informel/formel, indique un document rendu public lors d’une rencontre, organisée jeudi à Marrakech en vue de présenter les résultats de cette étude.
Selon l'étude, 29% des enfants travaillent dans la production et la vente des produits d’artisanat, 17% (vendeurs ambulants), 6% (menuisiers), 4% (cultivateurs de légumes), 2% (tailleurs ou textile) et 1% (gardiens de nuit),
S’agissant des travaux dangereux exercés par ces enfants dans la province, ils sont liés notamment à l’utilisation des outils tranchants (20,3%), au support des poids lourds (15,2%), à la manipulation des produits chimiques (8,9%) et à l’utilisation du feu pour fondre le métal ou le verre (6,3%).
Pour les autres provinces de la région, la province d’Al Haouz affiche un taux de 15,2% des enfants de moins de 18 ans exerçant un travail et 7,7% pour la province de Chichaoua.
Dans une déclaration à la MAP, la directrice du projet Parcours Pometteurs, Najat Sarhani, a indiqué que cette étude vise à établir les benchmarks de performance servant à des fins de suivi et d’évaluation du projet et se compose de plusieurs enquêtes, à savoir l’enquête ménage, l’enquête participative sur les marchés locaux et l’enquête sur l’environnement scolaire.
Pour sa part, le directeur régional du ministère de l’Emploi au niveau de la région Marrakech-Safi, Abdellatif Chabib, a fait savoir que l’objectif ultime de cette rencontre est d’évaluer les résultats de cette étude effectuée par des experts, de débattre des résultats de l’enquête et de l’enrichir par des propositions et suggestions de la part de la société civile qui demeure un acteur déterminant dans la mise en œuvre de cette action au niveau de la région Marrakech-Safi.
Et d’ajouter que le but de ce projet, qui a adopté une approche participative, à travers l’implication, notamment des départements ministériels, des ménages et la société civile, "est non seulement d’éradiquer le travail des enfants, mais de chercher des alternatives" qui permettent leur réinsertion en milieu scolaire et d’aider leurs familles à trouver les moyens de leur subsistance.
Pour Abdelhak Kamime, spécialiste en éducation-Projet Parcours Prometteurs, cette rencontre constitue une occasion pour présenter les résultats de trois études qui ont permis de situer l’état des lieux concernant le travail des enfants dans plusieurs environnements, à savoir l’environnement village-famille (ménages) et l’environnement scolaire (intégration des enfants).
La présentation de cette enquête s'est déroulée en présence notamment des représentants du ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, de l’Entraide nationale et d’autres partenaires gouvernementaux.
Cette enquête ménage, qui est une étude de la prévalence du travail des enfants, dans les localités ciblées par le projet et portant sur un échantillon aléatoire et représentatif d’environ 1.230 ménages, vient en appui aux efforts du gouvernement en matière de lutte contre le travail des enfants et l’abandon scolaire.
Elle s’intéresse aux facteurs contextuels influant l’accès et la rétention à l’école, les facteurs d’environnement scolaire agissant sur l’apprentissage à l’école, ainsi que les caractéristiques démographiques et socio-économiques des ménages (parents des enfants de la tranche d’âge 5-17 ans) dans les zones ciblées par l’enquête.
Le Projet Parcours Prometteurs est une initiative réalisée par Creative Associates International avec l’appui financier du département américain du Travail, en partenariat avec les partenaires marocains, les acteurs de la société civile et le secteur privé.




Libé
Mardi 2 Août 2016

Lu 1263 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs