Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Près de 3662 cas de cancers recensés par le CHU de Fès en 2015




3662 cas de cancers, toutes localisations confondues, dont 2327 cas chez les femmes, ont été recensés en 2015 par le Registre hospitalier du cancer au Centre hospitalier universitaire Hassan II de Fès (RHCF).
Les principales localisations cancéreuses chez l'homme sont les cancers de la prostate (14,6%) suivis du cancer du poumon (10,6%), selon des données publiées par le CHU Hassan II de Fès.
Parmi les cancers qui touchent les hommes figurent aussi ceux de la peau (4,5%), du larynx (4,3%), du rectum (4%), du lymphome non hodgkinien (3%), du tissu conjonctif (2,1%), de leucémie (1,9%), du foie (1,5%) et de la maladie de Hodgkin (1,3%), rapporte la MAP.
Les cancers gynéco-mammaires chez la femme représentent, à eux seuls, 66,9% des cas recensés par le Registre hospitalier du cancer au CHU Hassan II de Fès.
Parmi les cancers les plus répandus chez la femme figurent ceux du sein (48,1%), du col (13,1%), de l'utérus (2,9%), des ovaires (2,8%), du rectum (2,4%) et du colon JRS (2,4%).
Viennent ensuite les cancers de l'estomac avec 2,1%, du lymphome non hodgkinien (2%), de cerveau et système nerveux (2%), des vésicules et voies biliaires (1,9%), du nasopharynx (1,8%), de la peau (1,7%), du foie (1,3%), du tissu conjonctif (1,2%), du pancréas (1,2%) et du poumon (1,1%).
Depuis novembre 2015, le service Recherche et développement en collaboration avec le service informatique et les enseignants chercheurs assure la gestion du Registre hospitalier du cancer au CHU Hassan II de Fès (RHCF).
L'équipe du registre a élaboré une stratégie pour consolider la mise en place du RHCF et améliorer la qualité et l'exhaustivité des données collectées.
Dans ce sens, l'équipe du registre assure la collecte des données, l'élimination des redondances, la confirmation des cas, la validation et l'analyse des données et la rédaction des rapports.
La stratégie de lutte contre le cancer poursuivie par le CHU Hassan II de Fès vise à répondre aux besoins de santé d'une population de quelque 4 millions d'habitants, qui devra connaître une augmentation sensible dans le cadre de la régionalisation avancée.
Dans le cadre de cette stratégie, définie dans le cadre de la mise en œuvre du plan national, plusieurs actions sont menées pour renforcer la prévention et la détection précoce du cancer, la lutte contre le tabagisme à travers la création d'un comité antitabac et la réalisation d'une enquête de prévalence du cancer de la peau au niveau de la région.
Parmi les mesures figurent aussi le renforcement du dispositif de prise en charge du cancer à travers un cancéro-pôle, le premier du genre au Maroc et au Maghreb, l'unité d'oncologie au sein du CHU et "la Maison de vie", une structure adaptée de 24 chambres destinée à accueillir les membres de familles des patients durant leur séjour à l'hôpital.

 

Jeudi 10 Mars 2016

Lu 1 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs