Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Près de 3 MMDH pour la réhabilitation de l'espace vital de l'arganier





Le DG de l'Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l'arganier (ANDZOA), Ibrahim Hafidi, a indiqué, récemment à Agadir, qu'un investissement de 2,8 milliards de dirhams (MMDH) sera alloué à la réhabilitation de l'espace vital de l'arganier d'une superficie globale de 830.000 hectares pour une période de 10 ans.
 Intervenant à l'ouverture de la 3ème conférence internationale sur l'arganier, M. Hafidi a précisé que les différents projets et opérations de ce chantier de réhabilitation sont prévus par le contrat-programme signé en 2011 et dont l'exécution a été entamée en 2013 après une vaste concertation qui a concerné l'ensemble des intervenants.
 Parmi les objectifs de ce contrat-programme figurent notamment la réhabilitation d'une superficie de 200.000 hectares sur 10 ans, la création d'exploitations modernes visant à faire intégrer l'arganier en tant que culture agricole, en plus de porter la production de l'huile d'argan à 10.000 tonnes à l'horizon de 2020, au lieu de 4.000 tonnes actuellement, a-t-il précisé. Le responsable a également rappelé que les travaux de réhabilitation de près de 12.000 ha d'arganiers ont démarré en 2015 et que des exploitations agricoles, d'une superficie de 3.000 ha, ont déjà manifesté l'intérêt d'intégrer la culture de l'arganier.
 Il a, par la même occasion, présenté la mission de l'Agence dans la préservation et la promotion des arganiers, citant notamment la réalisation des études techniques, socioéconomiques et environnementales pour le développement de la filière de l'arganier, en plus de la création de groupements d'intérêt économiques au profit des travailleurs de la filière.
 Et d'ajouter que jusqu'à présent, l'Agence a créé 11 groupements, 30 grandes coopératives et procédé à la labélisation des produits de l'arganier.
 M. Hafidi a également évoqué plusieurs projets pilotés par l'Agence pour la promotion de la filière, dont le projet de création d'un centre national de l'arganier qui aura pour mission de coordonner les recherches scientifiques pour l'arganier, le suivi des actions du contrat-programme et la création d'un musée du patrimoine de l'arganier.
 S'agissant de la recherche scientifique, l'intervenant a indiqué que l'Agence a créé un réseau de 125 chercheurs spécialisés dans différents niveaux de la filière en plus de l'encouragement des jeunes chercheurs, se félicitant à ce sujet de la contribution de plusieurs entreprises citoyennes à travers l'octroi de bourses encourageant la recherche scientifique dans le secteur. La cérémonie d'ouverture de la conférence a été marquée par la signature de deux conventions portant sur l'appui à la réhabilitation de l'arganier sur la période 2016-2018 et la promotion de la recherche scientifique autour de la filière de l'arganier.


 

Lundi 21 Décembre 2015

Lu 242 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs