Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Près de 12,6 millions de décès attribués à l'environnement

Célébration mondiale de la journée la plus importante pour l'action environnementale




Près de 12,6 millions de décès attribués à l'environnement
La Journée mondiale de l’environnement est célébrée ce dimanche, 5 juin, à travers le monde.
Instituée en 1972 par le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), la plus haute autorité environnementale au sein du système des Nations unies, cette journée est l’occasion pour de nombreux pays de s’interroger sur les questions essentielles touchant à l'environnement.
La célébration de cette journée est aussi l’occasion d’attirer l'attention du public sur les problèmes environnementaux et leurs conséquences sur la vie des citoyens et notre planète.
Selon un nouveau rapport du PNUE, lancé lors de la seconde Assemblée des Nations unies pour l'environnement (UNEA-2), «la dégradation environnementale et la pollution sont responsable de 234 fois plus de décès que ceux causés par les conflits chaque année ». Ce qui, estime l’institution onusienne, souligne la nécessité de garantir un environnement sain afin d'atteindre les objectifs du Programme pour le développement durable à l'horizon 2030.
D’après ce rapport, les impacts environnementaux sont responsables de plus d'un quart de tous les décès infantiles (décès d'enfants en dessous de cinq ans).
Il ressort de cette étude qu'en 2012, environ 12,6 millions de décès ont été attribuables à l'environnement, soit 23% du total de décès cette année.
L’analyse des données recueillie dans le cadre de cette étude relève que «la proportion la plus importante des décès attribuables à l'environnement s'est produite en Asie du Sud-Est et dans le Pacifique Ouest (28 et 27% du total). Le nombre de décès dus à l'environnement est de 23% en Afrique subsaharienne, 22% dans la région de la Méditerranée orientale, 11% au sein de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et 15% dans les pays non membres de l'OCDE de la région des Amériques, et 15% en Europe».
Soulignons que cette journée est également célébrée par le Fonds international de développement agricole (FIDA), une institution financière internationale dont le siège est à Rome.
Cette année, cet organisme spécialisé des Nations unies s'est associé à Carlo Cracco, le célèbre chef cuisinier italien, afin de mettre en lumière l'impact du changement climatique sur les communautés rurales des pays en développement.
Ce dernier a participé à la campagne promue par l’institution sur le thème «Recettes pour le changement». Il s’agit d’«une web-série dans laquelle des grands chefs sensibilisent le public en cuisinant des aliments menacés par le changement climatique et montrent comment, grâce à l'aide du FIDA, les agriculteurs parviennent à s'adapter», explique cet organisme.
Conscient des difficultés que rencontrent les agriculteurs des pays en développement à cause des effets du changement climatique, le chef cuisinier a déclaré qu’en cette Journée mondiale de l'environnement, «je suis fier de travailler avec le FIDA à la diffusion de l’une de ses Recettes pour le changement, qui permet aux agriculteurs des pays en développement de croire en un avenir meilleur et plus durable».
Notons qu’en diffusant le dernier épisode de «Recettes pour le changement» à l'occasion de la Journée mondiale de l'environnement, le FIDA souhaite «faire prendre conscience de ce qui peut être fait pour aider les petits paysans à s'adapter au changement climatique».
Le FIDA cite en exemple le cas du Cambodge où il appuie un projet venant en aide à quelque «90.000 agriculteurs à renforcer leur résilience au changement climatique grâce à l’adoption de techniques à faible coût et de pratiques agricoles plus efficaces».
Pour rappel, «le FIDA investit dans les populations rurales en les autonomisant afin de réduire la pauvreté, d’accroître la sécurité alimentaire, d’améliorer la nutrition et de renforcer leur résilience».
 

Alain Bouithy
Samedi 4 Juin 2016

Lu 1156 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs