Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Premières journées franco-maghrébines de virologie

Echanger sur les avancées récentes en épidémiologie humaine et environnementale




Premières journées franco-maghrébines de virologie
Les travaux des premières journées franco-maghrébines de virologie ont été organisés récemment à Marrakech, sous le thème “Les virus transmissibles par voie entérique”, avec la participation de plusieurs professeurs et spécialistes de ce domaine.
Cette rencontre scientifique de trois jours a eu pour objectif principal de communiquer et d’échanger sur les avancées les plus récentes dans les domaines de l’épidémiologie humaine et environnementale, la physiopathologie, le diagnostic, la prévention et le traitement des pathologies liées à ces virus.
Ces journées s’adressent aux cliniciens et aux biologistes séniors et juniors, ainsi qu’à des étudiants venus des pays maghrébins: le Maroc, la Tunisie et l’Algérie. Une vingtaine d’experts dans le domaine prennent part aussi à cette rencontre.
Le programme de ces journées est composé de conférences plénières et de sessions de communication sélectionnées après appel à communication lancé par le comité scientifique d’organisation. Des ateliers pratiques animés par des sociétés de diagnostic in vitro viendront compléter le programme de ces journées. “Aspects clinico-biologiques, préventions et traitement”, “Pathologies chroniques et entérovirus”, “Physiopathologie et situation épidémiologique dans les pays du Maghreb”, “Prévention des infections virales transmises par voie entérique : recommandations actuelles” et “Approches vaccinales”, figurent parmi les sujets qui seront abordés.
Ces journées sont organisées par l’Université Cadi Ayyad de Marakech, en collaboration notamment avec la Société française de microbiologie (SFM), la Société marocaine d’immunologie et la Société marocaine de virologie.
Les virus à transmission entérique sont responsables de pathologies diverses, dont les gastro-entérites, les hépatites aigues, ainsi que les infections aiguës ou chroniques du système nerveux central, de la sphère ORL, pulmonaire et du myocarde.
Malgré la mise en place de réseaux de surveillance cliniques et environnementaux, le développement des techniques de dépistage et des stratégies de prévention et de traitement, ces pathologies virales représentent un problème de santé publique majeur aussi bien dans les pays développés que dans ceux en voie de développement.

MAP
Samedi 26 Octobre 2013

Lu 433 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs