Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Première sortie, ce soir, du Raja devant son public: Epreuve basque pour les Verts




Première sortie, ce soir, du Raja devant son public: Epreuve basque pour les Verts
Le Raja donnera la réplique, ce soir à partir de 20h45 au Complexe sportif Mohammed V à Casablanca, à la formation espagnole de l’Athletic Bilbao, finaliste malheureux de la toute dernière édition de l’Europa League, épreuve remportée d’ailleurs par une autre équipe ibérique, l’Atletico Madrid.
Un match test qui revêt une grande importance pour les  Verts du fait qu’il constitue leur première sortie devant leur public. Cette rencontre du Raja qui s’est renforcé à tour de bras, recrutant des crampons de valeur sur la scène nationale, de la trempe de Chtaïbi, Mabedi, Karouchi, Dardouri, Iajour, Kouchan, Boukhris ou encore Kachani, sera donc l’occasion pour le coach revenant M’Hamed Fakhir de faire tourner son effectif devant un sparring partner de taille qui reste sur une victoire enregistrée samedi dernier aux dépens du club français de Ligue 1 de Lyon.
Un match qui promet du beau spectacle et qui ne manquera certainement pas de drainer la grande foule, d’autant plus que le comité d’organisation a mis en vente des billets accessibles mêmes aux petites bourses.
En attendant le match contre le FC.Barcelone prévu le 28 juillet au stade de Tanger, l’Athletic Bilbao sera le troisième adversaire espagnol qui jouera le Raja. Les Verts avaient affronté, lors de la première édition du Mondial des clubs au Brésil en 2000, le Real Madrid, match soldé par une victoire des Madrilènes sur la marque étriquée de trois à deux.  Onze ans plus tard, les Rajaouis ont donné le ton en 2011 à l’Atletico Madrid à l’occasion de l’inauguration du Stade Ibn Battouta. Cette rencontre avait tourné également à l’avantage de l’équipe espagnole qui s’était imposée sur le score de trois buts nets, avec comme vedette Diego Forlan.
Pour rappel, le Raja a bouclé dernièrement son premier stage de concentration, regagnant samedi dernier Casablanca après un séjour d’un peu plus de deux semaines en Tunisie. D’après M’Hamed Fakhir, ce stage s’est déroulé dans de bonnes conditions et a permis au staff technique de travailler et le foncier et le technique. Les premiers résultats sont concluants, en témoigne le comportement de l’équipe au cours des deux matches disputés en Tunisie : un match nul, un partout, contre Olympique El Kaf et une victoire face à l’Etoile du Sahel par un à zéro.
Le programme de préparation va se poursuivre au Maroc avec ce match du Barça, mais bien avant, le 21 de ce mois, il y aura une confrontation contre le Moghreb de Fès qui vient d’être éliminé de la Coupe de la CAF, trophée dont il est le tenant du titre. Au programme du Raja, figure également le tournoi Antifit qui, pour cette 26ème édition qui aura lieu du 22 au 26 août prochain, regroupera outre le Raja, le MAT, le WAC, l’AS.FAR, le MAS, le DHJ et le RAC, club organisateur.
Pour ce qui est de la compétition officielle, le Raja entamera sa saison par un déplacement à Safi pour croiser le fer avec l’Olympique local, et ce pour le compte des seizièmes de finale de la Coupe du Trône, tour prévu entre le 13 et le 27 août prochain, à raison d’un match par soirée.
Il convient de signaler en dernier lieu qu’il a été procédé, dimanche dans un palace casablancais, à la présentation des joueurs du Raja. De même que cette rencontre a été l’occasion pour le nouveau président du club Mohamed Boudrika de présenter les membres du bureau dirigeant, ainsi que les staffs technique et médical du club.   

El Arabi à Grenade
L'aventure de l'international marocain Youssef El-Arabi avec le club d'Al-Hilal  aura été de courte durée, puisque ce dernier vient de s'engager pour 4 ans avec Grenade. Le club andalou va s'acquitter pour l'occasion d'une indemnité de transfert de 5 millions d'euros.
Youssef aura fait une saison convaincante en Arabie Saoudite, inscrivant 16 buts en 28 rencontres, toutes compétitions confondues. A Grenade, il ne devrait pas côtoyer son copain Pape Diakhaté, puisque ce dernier est très proche de rejoindre Reading, promu en Premier League.
A en croire les mauvaises langues, El-Arabi aurait fui en apprenant l'arrivée d'Antoine Kombouaré à la tête du club.

MOHAMED BOUARAB
Mardi 17 Juillet 2012

Lu 683 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs