Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Première greffe totale du visage aux USA




Le premier américain ayant subi une greffe totale du visage s’est enfin exprimé pour la première fois depuis son opération, lundi 9 mai 2011.
Après un grave accident en 2008 - sa tête a heurté une ligne à haute tension-, Dallas Wiens a eu le visage complètement brûlé. Une greffe totale était alors la seule solution pour que le jeune homme retrouve une identité.  Trois années après ce drame, il peut enfin reprendre le cours de sa vie...
Entouré des différents médecins qui l’ont opéré, Dallas Wiens est apparu pour la première fois en public, ce lundi 9, pour dévoiler son nouveau visage. Après une opération de plus de 15 heures qui a suscité l’intervention de plus de 30 médecins, ce jeune américain de 25 ans a fait son apparition lors d’une conférence de presse. L’occasion pour lui de revenir sur cette étape importante de sa vie. Réalisée au Brigham and Women’s Hospital de Boston (Massachusetts, nord-est), cette greffe totale du visage est une première aux Etats-Unis.
Au sujet de la greffe, le jeune homme dévoile qu’il s’habitue chaque jour un peu plus à ce nouveau visage qui est désormais le sien. Aujourd’hui, son apparence lui semble même “naturelle”, comme il se plaît à dire. “Mon visage me paraît naturel, comme si c‘était devenu le mien”, a-t-il souligné.
Et si certaines parties de son visage restent encore engourdies et qu’il doit encore faire plusieurs séances de rééducation dans le but de réactiver les fonctions nerveuses de son visage, il a souhaité une fois de plus exprimer toute sa reconnaissance aux médecins présents lors de son opération. “Je ne pourrai jamais exprimer la portée de ce qui a été fait, de ce qu’on m’a donné”, a-t-il conclu. Une façon directe de remercier également la famille du donneur, qui a souhaité garder l’anonymat.
S’il n’existe pas de sécurité sociale aux Etats-Unis, cette opération a malgré tout été prise en charge, dans son intégralité, par le ministère américain de la Défense, dans le cadre de son soutien à la recherche pour les mutilés de guerre. Le coût total de l’opération a été évalué à 300.000 dollars.

Maxisciences
Jeudi 12 Mai 2011

Lu 670 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs