Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Première édition du estival du court-métrage marocain de Rabat : Réconcilier le public avec les salles obscures




Le Théâtre National Mohammed V et la salle du Septième art à Rabat abriteront, du 20 au 23 octobre prochain, la première édition du festival cinématographique "Le festival du court-métrage marocain de Rabat".
Cette manifestation cinématographique, organisée à l'initiative du Club "Artescence" pour l'art et la culture, relevant de l'Association Ribat Al-Fath pour le développement durable, avec le soutien du Centre Cinématographique Marocain (CCM) et d'autres institutions, ambitionne d'asseoir un espace de rencontres et de dialogue entre les amateurs du 7è art afin d'échanger leurs idées et contribuer activement à la lutte contre le piratage intellectuel.
Placé sous le signe "Réconciliation du public avec les salles obscures" ce festival vise à favoriser, entre autres, l'émergence des talents cinématographiques, encourager à la réhabilitation des salles de cinéma et de leur fréquentation par le public et enrichir le paysage culturel de Rabat.
Cette première édition, qui vient d'enrichir le paysage culturel de la ville de Rabat, aspire à permettre aux jeunes marocains intéressés par le court-métrage de s 'exprimer sur diverses questions à partir de l'image, indiquent les organisateurs, précisant que cette manifestation s'assigne comme objectif de mettre en lumière les différentes activités de l'action cinématographique (du scénario à la projection du film). L'objectif principal des organisateurs consiste à faire de ce festival un rendez-vous annuel consacré à la célébration de l'artiste et du public.
Les films qui seront retenues pour participer à la compétition officielle doivent répondre aux conditions établies par le CCM notamment la durée du film qui ne doit pas dépasser les 25 minutes et celle de la production qui doit s'étaler sur les deux années écoulées.
Parmi les conditions arrêtées, figure également celle ayant trait à l'origine du film qui doit être marocain (production et réalisation).
Les demandes de candidature devraient être envoyées au Comité d'organisation qui sélectionnera par la suite les 24 films qui seront retenus.
Le jury sera composé de 5 à 6 membres dont un réalisateur, un acteur, un poète ou un écrivain, un journaliste ou critique, ainsi qu'une personnalité appartenant au monde de l'art.
La nouveauté apportée par le festival consiste à faire participer le public à travers un vote qui se déroulera à l'issue des projections du soir, à coté des décisions du jury.
Trois prix seront décernés lors de ce festival à savoir le Grand prix, la mention spéciale et la mention du mérite.

MAP
Vendredi 1 Octobre 2010

Lu 112 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs