Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Première édition du Printemps des livres jeunesse, «La Cigogne volubile» : Meknès, vitrine de l’édition jeunesse




Première édition du Printemps des livres jeunesse, «La Cigogne volubile» : Meknès, vitrine de l’édition jeunesse
La cité ismaélienne vient de doter le Maroc et la région du Maghreb, voire le continent, de son premier salon spécialisé pour le livre et l’édition jeunesse, dénommé « La Cigogne volubile, le Printemps des livres jeunesse de Meknès ».
Cet événement, qui aura lieu du 9 au 11 avril prochain à Meknès, est organisé à l’initiative de l’Institut français de Meknès et du Bureau de l’ambassade de France au Maroc. L’objectif principal étant d’«encourager la lecture dès le plus jeune âge et contribuer au développement éditorial et économique du livre jeunesse au Maroc », a souligné Marie Annick Duhard, directrice de l'IF de Meknès, lors d'une rencontre avec la presse tenue récemment à Casablanca.
Enumérant les raisons qui ont contribué à mettre en place cet événement, la directrice de l’Institut a déclaré que cette manifestation est née de la  préoccupation des nouvelles classes moyennes émergentes à offrir à leurs enfants éducation et formation, des difficultés de ces dernières à accéder à des livres de qualité pour la jeunesse ainsi que de l’absence de salon dédié exclusivement aux livres et à l’édition pour jeunesse.
« Ce secteur n’est pas suffisamment développé au Maroc, et ce pour des raisons diverses: tous les livres pour la jeunesse ne sont pas de qualité égale, alors même que le livre se situe au cœur de l’apprentissage et du développement de l’enfant. En outre, le Maroc ne dispose pas d’un salon spécialisé pour le livre et l’édition jeunesse», a-t-elle ajouté.
Pour cette première édition, le Printemps des livres jeunesse de Meknès  se décline en trois grands axes. Le premier, « La librairie », est un espace de vente et de rencontres où les auteurs dédicaceront leurs ouvrages et où les parents peuvent accompagner leurs enfants.
« L’envol de La Cigogne », second axe de ce rendez-vous,  propose  diverses activités auxquelles enfants et familles sont invités à participer. Elles se caractérisent par des animations (Lire Délice), projections (Le dessin s’anime), expositions (Plein les yeux) dont une consacrée à l’œuvre de Tomi Ungerer, conférences (Lire et faire lire) autour de l’édition pour la jeunesse ainsi que des séances de contes.
Le troisième axe comporte des journées  destinées aux professionnels du livre, notamment aux médiathécaires, libraires, animateurs jeunesse et enseignants.
Soulignons que toutes ces activités auront lieu à l’Institut français et à la direction régionale de la Culture au Théâtre El Menouni.
Cette année, “La Cigogne volubile” accueille des auteurs et illustrateurs français de renommée internationale, à l’instar du célèbre Tomi Ungerer, le parrain de cette édition. Ainsi que des conteurs, conférenciers et formateurs qui tenteront à travers leurs contributions de donner aux enfants le goût de la lecture mais aussi de faire connaître davantage les vertus de la lecture.
Feront aussi partie de cette belle aventure, des auteurs et illustrateurs marocains dont «l’adhésion s’est faite de façon absolument naturelle, totale et complète », a confié satisfaite à Libé, Marie Annick Duhard. Il s’agit notamment des éditeurs Marsam, Nouïga, Yomad, Yanbow al Kitab et des distributeurs tels que la librairie des Ecoles, la CPDL (Centrale de promotion et de diffusion du livre) ainsi que les diffuseurs au Maroc des principaux éditeurs français pour la jeunesse (La Librairie nationale et Sochepress).
Saluant la forte mobilisation de toutes les autorités de la ville de Meknès, la wilaya et les ministères à cette manifestation, la directrice a estimé que celles-ci « connaissent l’importance de cette manifestation non seulement pour les enfants mais aussi pour la ville de Meknès. D’autant que nul ignore qu’une ville se développe aussi à partir de ces activités culturelles ».
En effet, la première édition de « La Cigogne volubile » est organisée en partenariat avec la direction régionale de la Culture Meknès-Tafilalet, l’Académie régionale d’éducation et de formation, le ministère de la Jeunesse et des Sports et la délégation régionale du tourisme de Meknès.
« J’espère que cette manifestation drainera le plus de monde possible et que les enfants (re)découvriront les joies de la lecture », a conclu M.A. Duhard.

ALAIN BOUITHY
Lundi 22 Mars 2010

Lu 756 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs