Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Première édition de la Foire internationale d'art contemporain de l'Afrique et de la Méditerranée




«Casablanca Artweek» au cœur de la cité blanche

Première édition de la Foire internationale d'art contemporain de l'Afrique et de la Méditerranée
La première édition de la Foire internationale d'art contemporain de l'Afrique et de la Méditerranée, dénommée « Casablanca Artweek », se tiendra du 16 au 20 novembre prochain à Casablanca.
Une semaine durant, l’événement artistique qui comporte des expositions et rencontres autour de l’art, transformera la cité blanche en « capitale à la fois africaine et méditerranéenne de l'art et de la culture», promettent les organisateurs. Qui précisent que l’intérêt de ce rendez-vous réside dans le fait qu’il va permettre aux professionnels, collectionneurs, galeries et musées qui s'intéressent à l'œuvre des créateurs de l’Afrique et de la Méditerranée d’une part de se retrouver. Et d’autre part, « d'acquérir une notoriété importante vis-à-vis des plus  grandes  plates-formes de commercialisation et de diffusion de l'art, spécialement d'Europe centrale, des marchés anglo-saxons et du Moyen-Orient», soulignent-ils. Ce qui aura aussi l’avantage «de favoriser le marché de l'art et les galeries professionnelles qui travaillent avec des artistes africains et méditerranéens».  
Organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, la première édition de « Casablanca Artweek » verra la participation de centaines de collectionneurs, de galeristes, de conservateurs de musées et d'artistes des deux régions précitées. Ils participeront aussi au "Forum pour la promotion et le développement des industries culturelles en Afrique et en Méditerranée" prévu les  17 et 18 novembre. Et dont l’objectif fondamental est, rappellent les organisateurs, «la diffusion et la promotion de l'œuvre des professionnels, entreprises et agents culturels liés au domaine artistique et culturel du continent africain et la frange méditerranéenne».
Ce conclave, qui comporte une série de tables rondes et de panels, vise aussi à « créer une ligne de dialogue ouvert à la créativité à travers l’intervention de célèbres professionnels qui aborderont divers aspects de la création et de la production d’industries culturelles de la zone Afrique et Méditerranée. Il y est également question de mettre un accent particulier sur les voies et moyens pour le développement des industries culturelles espagnoles à l'étranger », explique-t-on.
Soulignons que cette première édition bénéficie du soutien actif des ministères de la Culture du Maroc et de l'Espagne, des ambassades respectives des deux pays à Rabat et à Madrid, de l'Institut Cervantès de Casablanca, de l'Institut national des Beaux-Arts de Tétouan et de Cuatrecasas Gonçalves Pereira.

ALAIN BOUITHY
Jeudi 14 Juillet 2011

Lu 503 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs