Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Premier pôle de compétitivité dédié à l'agro-industrie réalisé par MedZ : "Agropolis" de Meknès, un modèle d’émergence agricole




La société Med-Z, filiale de CDG-Développement, a lancé, mercredi lors du 5ème Salon international de l'agriculture au Maroc (SIAM), la commercialisation du parc agro-industriel "Agropolis" de Meknès, le premier pôle de compétitivité dédié à l'agro-industrie au niveau national.
"Ce projet, dont la première tranche sera achevée vers la fin de l'année en cours, repose sur un concept novateur visant à améliorer la compétitivité du secteur agro-industriel de Meknès et des provinces limitrophes", a souligné Abdellatif Haj Hammou, membre du directoire de Med-Z, chargé du pôle industrie et logistique, qui présentait le projet lors d'une conférence, en présence du ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime,  Aziz Akhannouch.
Mettant l'accent sur la contribution des partenaires institutionnels à l'assouplissement des procédures administratives y afférentes, le responsable a indiqué que le projet "Agropolis" de Meknès propose aux entreprises une offre de valeur complète intégrant le foncier aménagé aux standards internationaux, la logistique et les fonctions de support, la formation et la recherche et développement. S'étendant sur une superficie globale de 450 ha, "Agropolis" est composé d'un Agroparc, intégrant un espace réservé aux industries, une plateforme logistique et des équipements communaux, une cité intelligente regroupant les fonctions de support à l'industrie agroalimentaire et un pôle recherche-développement et contrôle de qualité constitué de laboratoires et d'espaces communs.
Ce grand pôle de compétitivité, qui s'inscrit dans le cadre des stratégies nationales " Plan Maroc Vert" et "Emergence", permettra de valoriser les principales filières de la région, à savoir celles du "lait", des "céréales" et des "viandes" destinées essentiellement au marché local, et celles relatives à l'"oléiculture" et aux "fruits et légumes" destinées essentiellement à l'export.
Le choix de la région de Meknès pour le premier Agropole s'explique par les nombreux atouts de la région, se rapportant à sa position stratégique, à l'importance de son potentiel agricole, à la place de l'industrie agro-alimentaire, qui représente plus que la moitié du chiffre d'affaires industriel de la région, à la présence d'instituts de recherche et d'enseignement supérieur et à l'existence de groupes leaders dans le domaine de l'industrie agro-alimentaire.
Med-Z s'assigne pour mission la conception, l'aménagement, le développement et la gestion de nouvelles zones d'activités touristiques, industrielles, offshoring et spécifiques.
Pour rappel, la filiale de la CDG a réalisé plusieurs zones touristiques, dont l'Aguedal et Zahrat Annakhil à Marrakech et Ghandouri à Tanger.
En matière d'offshoring et de nouvelles technologies, Med Z a réalisé les projets Casanearshore à Casablanca et Technopolis à Salé et projette de dédier des zones au near-shoring à Fès. Elle compte également à son actif plusieurs projets de création de zones d'activités industrielles, dont la zone industrielle de Bouznika, le parc industriel de Jorf Lasfar à El Jadida et la plateforme industrielle de Kénitra.

MedZ, un accélérateur de progrès
MEDZ,  filiale de CDG Développement, a pour mission  la conception,  l’aménagement,  le développement  et  la gestion  de  nouvelles  zones  d’activités  (touristiques,  industrielles, offshoring  et  spécifiques),  répondant  aux  normes  internationales  en  matière d’équipement et de services, et s’inscrivant dans une démarche intégrée de recherche de performance, d’innovation et de développement durable.  
MEDZ  accompagne  et met  en œuvre  les  politiques  des  pouvoirs  publics  en matière  de tourisme (Vision 2010), d’industrie, de commerce et de services (Plan Emergence, Plan Maroc Vert).  De  plus,  MEDZ  ambitionne  de  jouer  un  rôle  de  précurseur  en  matière  de  projets innovants, à travers une veille stratégique et l’accompagnement des porteurs de projets originaux. 
En  matière  d’offshoring  et  de  nouvelles  technologies,  MEDZ  a  réalisé  les  projets Casanearshore à Casablanca et Technopolis à Salé. Ce dernier projet comprend, outre les activités  tertiaires,  une  zone  dédiée  aux  secteurs  de  pointe  (microélectronique,  nanotechnologies, etc.). MEDZ projette également de dédier des zones au nearshoring à Fès.

Libé
Samedi 1 Mai 2010

Lu 890 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs