Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Premier Forum international des arts et du dialogue des cultures à Rabat

Badia Radi : Pour un dialogue culturel respectant le pluralisme et la diversité et faisant de la culture un projet sociétal




Premier Forum international des arts et du dialogue des cultures à Rabat
La première édition du Forum  international des arts et du dialogue des cultures aura lieu le 25 septembre à Rabat sous le thème « Le Maroc, une seule patrie de cultures diverses ». C’est ce qu’a annoncé Mustapha Lachhab, président de l’Association du Maroc méditerranéen de développement et de coopération (MAMEDEC) lors d’une conférence de presse organisée lundi dans la capitale.
Le but de cette manifestation vise à créer un  nouvel espace de dialogue entre les artistes et les créateurs de différentes cultures pour faire entendre leur voix et se rencontrer à travers le monde, a-t-il tenu à préciser.
Cette première édition, organisée en partenariat avec nombre d’établissements, associations locales et universités arabes et étrangères, propose un programme riche et varié comprenant des pièces de théâtre, la projection de films, de la musique et des conférences sur l’art sous toutes ses formes, a fait savoir Akram Al Youssef, le directeur de ce Forum. Il a aussi mis l’accent sur la diversité culturelle qui fait du Maroc une patrie de créativité et d’innovation évoluant dans le sens de la prospérité grâce à l’harmonie et au brassage entre les différentes variantes de la culture marocaine. Et partant, a-t-il poursuivi, faire du Royaume un modèle de tolérance, de cohabitation et de paix  entre  les religions et civilisations et un  exemple à suivre.Pour sa part, Badiaa Radi, vice-présidente du Forum international des arts et du dialogue des cultures et membre du bureau exécutif de l’Association, a évoqué les objectifs tracés par les initiateurs de cet événement et les efforts à déployer  pour   instaurer un dialogue culturel respectant le pluralisme et la diversité et  faisant de la culture un projet sociétal avec pour piliers la nation, la citoyenneté et l’ouverture sur l’avenir pour un monde de paix et de justice.
Par ailleurs, Maa El Ainine Mohamed Taki Allah,  président de l’Association Oued Eddahab de la coopération internationale,   a tenu à rappeler que le Maroc, de par son passé, a toujours été l’un des pays phare qui ont pu conserver le brassage interculturel et  la cohabitation entre les religions.  Et de préciser que les intellectuels et les artistes seront les meilleurs ambassadeurs pour véhiculer l’image réelle du Maroc.  Pour Hind Bakkay, secrétaire générale de l’Association, l’organisation de cette rencontre a jeté les jalons d’un  nouveau rendez-vous culturel et artistique au Maroc, malgré le peu de moyens financiers disponibles.  

L.B
Mercredi 18 Septembre 2013

Lu 448 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs